Kahnawake: Comment des codes d’appartenance expulsent des couples mixtes

21 mai 2015
Par RCI

Michèle Audette s’indigne que des couples mixtes, donc jugés pas assez autochtones, puissent encore subir du racisme et de la violence latérale à Kahnawake, et y soient expulsés ou menacés.

Ex-présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada, Mme Audette s’indigne contre le fait que depuis 1981 la réserve de Kanahwake ait choisie d’exclure les couples mixtes de son territoire.

À une époque ces expulsions ne touchaient que les femmes qui prenaient conjoint hors de la réserve. Mais depuis les années 80, ces codes d’appartenance touchent tous les couples mixtes.

Maryse Jobin a d’abord demandé à Michèle Audette, ex-présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada, comment est entré en scène ce règlement qui permet à certaines réserves autochtones d’exclure des couples mixtes.


À propos de

1 commentaire

  1. |

    Quel dommage. C’est l’exclusion dans l’exclusion. Double rejet. Les blancs ont campé les autochtones dans des réserves. Ils ont donc été exclus et maintenant ils excluent les couples mixtes. L’histoire est pourtant faite de ces couples mixtes…

Laisser un commentaire