Les différentes vagues d’immigration arabe

6

Une analyse de l’Institut canado-arabe réalisée en 2014 soutient qu’il y aurait près de 750 000 Canadiens d’origine arabe au Canada.

D’autres statistiques gouvernementales canadiennes de 2011, basées sur les déclarations volontaires des citoyens, estiment leur nombre à 556 000.

Chose certaine, après plus de 130 ans d’immigration arabe au Canada, l’histoire des Canadiens d’origine arabe reste méconnue.

Au départ, l’histoire des immigrants d’origine arabe au Canada était semblable à plusieurs égards à l’histoire de ceux qui immigraient aux États-Unis. Ils fuyaient généralement des régimes despotes ou corrompus.

Les premières vagues migratoires à la fin du XIXe siècle ont pris naissance dans ce qu’on appelait la Grande Syrie, où se trouve aujourd’hui notamment le Liban, la Jordanie et la Syrie.

Henri Habib – Youtube

Henri Habib – YouTube

Selon les spécialistes, on peut distinguer trois à quatre principales vagues d’immigration au Canada en provenance des pays arabes. Henri Habib, professeur émérite de science politique à l’Université Concordia à Montréal, en sélectionne trois.

Les premiers arrivants arabes – 1882 à 1939

Les premiers immigrants originaires des pays arabes au Canada,  seraient arrivés à Montréal plus précisément. Ils étaient originaires du Bilad al-Sham, la Syrie « géographique » ou « historique », correspondant à peu près aux territoires actuels de la Syrie , du Liban, de la Jordanie, d’Israël, ainsi qu’aux territoires palestiniens occupés de Cisjordanie et de Gaza.

Selon les statistiques canadiennes sur l’immigration, environ 6000 personnes venant du Bilad al-Sham sont entrées au Canada avant 1915. En 1901, on croit qu’il devait y avoir près de 2000 immigrants syriens. Entre 1915 et 1940, 2400 autres personnes de cette région ont immigré au Canada.

C’est Ibrahim Abou Nader, originaire de Zahlé au Liban, qui est en fait le premier Arabe à immigrer au Canada. C’était en 1882.

Michelle Bounadère et Nada Raphael

Michelle Bounadère et Nada Raphael

En décembre 2010, Radio Canada International recevait Michelle Bounadère, sa petite-nièce, et une cinéaste, Nada Raphael, qui revenaient tout juste d’un voyage au Liban, où elles ont retrouvé les traces de ce pionnier.

La deuxième grande vague d’immigration arabe de 1950 à 1992

Cette deuxième vague d’immigrants arabes provenait surtout d’Égypte (37 %) et du Liban (33,6 %). En 1971, le Canada comptait ainsi 50 000 à 60 000 personnes d’ascendance arabe, puis 70 000 à 80 000 en 1975. En 1992, ce nombre de personnes d’origine arabe avait bondi à 215 331 personnes, dont 93 % étaient arrivées entre 1962 et 1992.

Rima Elkouri, Radio-Canada

Rima Elkouri, Radio-Canada

Rima Elkouri, chroniqueuse au quotidien montréalais La Presse, raconte avec grande émotion comment son propre grand-père syrien a préparé avec beaucoup d’imagination dans les années 1950 son immigration au Canada.

La troisième vague d’immigrants arabes de 1997 à aujourd’hui

Dans les années 1990, une vague d’immigration amène au Québec un grand nombre de Maghrébins, des Algériens surtout, qui fuyaient la violence politique dans leur pays, ainsi que des Tunisiens et des Marocains. Ainsi, entre 1997 et 2006, plus de 53 000 Algériens et Marocains sont arrivés au Canada et se sont installés principalement dans la région de Montréal.

La majorité de ces immigrants sont francophones ou plutôt bilingues (arabe/français), par opposition à la précédente vague d’immigrants dont une forte proportion était anglophone plutôt que francophone.

Ces nouveaux immigrants arabes, notamment les Algériens, fuyaient la violence, et ils placent encore aujourd’hui la religion au centre de leur identité collective.

Top source arab countries 1960 2011-FR (1)

Pour en savoir plus…

Communauté arabe – GrandQuebec.com

Les communautés arabes au Canada et au Québec – Rachad Antonius

Histoire de la communauté syrienne-libanaise à Montréal – Ville de Montréal

 

6 comments on “Les différentes vagues d’immigration arabe
  1. Bonjour

    Arrêtez de considérer les peuples non arabes «d’arabes» : tels que les berbères d’Afrique du Nord en l’occurrence l’Algérie, les algériens qui sont selon les teste d’ADN 99% berbères.
    Les libanais, les syriens sont des phéniciens, et non d’origine arabes,
    Les somaliens, les soudanais, etccc… ne sont pas arabes mais africains, cessez svp de faire dans la désinformation, je suis algérien et je rejette cette identité arabe que l’occident et les arabes veulent nous imposer. L’identité amazighe berbère est la identité du peuple algérien, non arabes, un peuple millénaires qui n’a rien à voir avec les arabes.
    L’Algérie est Numide et son peuple est le peuple millénaires Numides en voici la preuve.
    Nous ne sommes pas des arabes, mais musulmans, et l’islam n’a pas d’identité il est universel, revoyez votre copie messieurs les désinformateurs et cessez de ôter l’identité de chaque peuple pour les qualifier à tort d’arabes. Nous travaillons en Algérie pour sortir l’Algérie de la ligue des traitres arabes, nous allons réhabiliter notre histoire et notre identité millénaires qui n’a rien à voir avec l’identité arabe. Les arabes tant qu’ils ne viennent pas m’imposer leur identité, je les respecterai, mais une chose est certaine je ne respecterai jamais les arabes surtout les roitelet de la Péninsule arabique qui finance le terrorisme pour détruire des grandes civilisation comme l’Irak, la Syrie, l’Afrique du Nord, revoyez vos copies messieurs et apprenez l’histoire de chaque peuple que vous taxez à tort : d’arabes

    https://www.google.ca/search?q=Photos+des+rois+Numides&biw=1093&bih=496&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=jN30VKe3OIiegwT2vIRI&ved=0CDsQ7Ak&dpr=1.25

  2. Bonjour,

    Merci de votre contribution. Nous ne taxons personne de quoi que ce soit et nous ne nions pas la berbérité nord-africaine.

    Stéphane Parent a déjà répondu à un autre de vos commentaires qui va dans le même sens.
    Un internaute vous a répondu également.

    Pour répondre à vos deux autres commentaires publiés cette fois sur cette page, nous vous suggérons de lire le texte et d’écouter les entrevues de notre article :

    D’où viennent-ils?
    http://www.rcinet.ca/canada-arabes/2015/03/13/dou-viennent-ils/

    Vous pourrez constater que nous faisons très bien la distinction entre non arabes et arabes.

    Merci encore pour votre contribution

    Radio Canada International

    • L’identité est une affaire subjective, elle n’est pas du tout biologique. Si tu t’indentifie comme arabe c’est que tu l’es pareil si tu t’identifie comme bérbère, africain ou martien. Mais cette histoire d’ADN c’est de la foutaise et n’a aucun fondement scientifique. Ça signifierait qu’il y aurait des genes typiquement berbères, allemends etc.. ce qui est faux. La difference génétique entre tous les humains ne dépasse pas les 0.5%. Aucune population humaine ne possède de gènes propre.(http://www.hominides.com/html/dossiers/race.php)

      En effet, on a 98% de genes en commun avec les chimpanzés…

    • Mon fils et sa famille sont au Canada a Montréal je peut vous assurer que comme la plus part des Algériens il n’est pas Arabe il est Kabyle , Bérbere.

  3. Etre musulman , c est comme etre chretien.
    Chretien n est pas une ethnie.

    L Arabie, c est bien la region de l Arabie saoudite, du Koweit, Qatar.
    L Afrique du Nord, pays des berberes, fut envahie par les Arabes
    comme le Quebec fut envahi par les Anglais.

    Un Somalien c est un Africain de foi musulmane
    comme les Soudanais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *