La dernière image de Pluton à nous parvenir avant le plus près passage, alors que la sonde New Horizons était à 768 000 kilomètres de la planète. Pluton mesure presque la moitié de la largeur de tout le Canada.

La dernière image de Pluton à nous parvenir avant le plus près passage, alors que la sonde New Horizons était à 768 000 kilomètres de la planète. Pluton mesure presque la moitié de la largeur de tout le Canada.
Photo Credit: NASA/JPL

Un Canadien pilote New Horizons au-dessus de Pluton

Share

Après un voyage de neuf ans, la sonde New Horizons de la NASA s’est retrouvée aujourd’hui lors de son survol de la planète Pluton dans les mains expertes d’un pilote canadien.

Ce prévisionniste de trajectoire relayait ces informations à des techniciens de vol et il devait composer avec le fait que les coups de volant experts transmis depuis la terre mettraient près de 4 heures et 30 minutes pour atteindre le cerveau direction de la sonde…

Le plus étonnant peut-être est que le long d’une bonne partie du trajet final, la sonde était guidé par cet ingénieur canadien à partir de son simple domicile dans la ville de Québec.

L’ingénieur québécois Frédéric Pelletier et son équipe étaient chargés de positionner la sonde américaine New Horizons. Le télétravail a maintenant une toute nouvelle dimension.
L’ingénieur québécois Frédéric Pelletier et son équipe étaient chargés de positionner la sonde américaine New Horizons. Le télétravail a maintenant une toute nouvelle dimension. © Radio-Canada

Frédéric Pelletier, chef de navigation pour la mission New Horizons est peut-être le héros de l’heure ici sur terre et surtout au Canada, mais il n’est pas le seul canadien dont le nom sera inscrit indélébile dans le tracée historique de la sonde New Horizons au-dessus de Pluton.

Écoutez
Les responsables de New Horizons se réjouissent du succès de la mission.
Les responsables de New Horizons se réjouissent du succès de la mission. © NASA/Bill Ingalls

Aide-mémoire…

  • La sonde New Horizons est donc passée comme une comète près de Pluton et de sa plus grande lune, Charon vers 7 heures 49 ce matin, heure de Montréal et en a dresser des portraits jamais réalisés dans l’histoire de l’humanité.
  • La transmission vers la terre de toutes les images et données télémétriques devrait maintenant prendre plus de deux semaine.
  • La sonde, qui pèse 454 kg et qui passera au plus près de Pluton mardi à 11 h 49 GMT, se déplaçait dans les derniers millions de kilomètres en pilotage automatique afin de recueillir le plus de données scientifiques possible.
  • New Horizons se déplace à la vitesse de 49 600 km/h et à volée à seulement 12 500 km de la surface de Pluton.
  • La sonde s’enfonce maintenant dans la « ceinture de Kuiper », zone aux confins du système solaire où errent de petits corps célestes, restes de la formation du système solaire.
    La sonde New Horizons
    La sonde New Horizons © NASA

Un voyage spatial qui inspire une créativité spéciale

Dans la province du Québec toujours, le scientifique montréalais et musicien Tim Blais a choisi de célébrer le survol de New Horizons de Pluton avec une chanson a capella qui décompose l’ensemble de la mission.

« J’ai eu envie de faire une vidéo de New Horizons, et également une couverture de l’événement sur un rythme Uptown Funk, et soudain tout simplement les mots sur le survol de Pluton ont sauté dans ma tête et je savais que je pouvais faire fonctionner le tout », a-t-il dit.

Tim Blais qui avait déjà enregistré d’autres vidéos d’astrophysique musicales a mis en ligne sa vidéo sur YouTube dimanche.

Vidéo de la NASA sur le voyage d’un peu plus de 4,7 milliards kilomètres de New Horizons

Avec la contribution de Matthieu Dugal et Marie-France Bélanger de Radio-Canada

Pour en savoir plus…

Explorer Pluton à partir de son salon – Radio-Canada

NASA’s New Horizons probe set to capture best images of Pluto – CBC News 

10 questions about the mighty dwarf planet Pluto – CBC News

Physicist Tim Blais pays musical tribute to New Horizons, Pluto – CBC News

Share
Mots-clés : , , , , , , ,
Publié dans : International, Internet et technologies

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*