Immunothérapie adoptive cellulaire: Le Centre d’excellence en thérapie cellulaire de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont à Montréal
Photo Credit: Radio-Canada

Le Centre d’excellence en thérapie cellulaire de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont à Montréal

Le Centre d’excellence en thérapie cellulaire (CETC) de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) est un ensemble de laboratoires dédiés principalement à la manipulation de cellules humaines à des fins thérapeutiques. Il joue également un rôle majeur dans la formation de jeunes chercheurs et établira un pont entre la recherche fondamentale et la recherche clinique

logo-cetc

De son côté, l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal, c’est un des plus importants centres de référence pour les patients présentant des cancers du sang au Canada en plus d’offrir le programme de greffes de cellules souches sanguines le plus étoffé au Québec.

Une première au Canada

Santé Canada a approuvé pour la première fois au Canada un projet clinique pour une étude de phase I du Projet TAC-EBV pour immunothérapie adoptive cellulaire anti-EBV.

cellules5

Va pour le vocabulaire technique

Ce dont il s’agit, c’est d’une procédure mise au point aux États-Unis et adaptée au Centre d’excellence en thérapie cellulaire et qui vise à rendre aux patients immunosupprimés – ceux dont le système immunitaire est déficient en raison de chimiothérapie par exemple –  les moyens immunitaires de combattre le virus EBV – le virus d’Epstein-Barr – un virus généralement répandu chez l’humain.

Le virus d’Epstein-Barr cause la mononucléose, une maladie potentiellement mortelle.

Delisle Jean-S+®bastien08Quelques détails sur la procédure

Les cellules sont prélevées du donneur et mises en culture durant deux semaines. Cette culture, avec divers stimulants, permet de ne faire proliférer que les cellules qui sont aptes à reconnaître le virus ciblé. Ainsi après la culture, ce qu’on injecte au patient, c’est une soupe de lymphocytes – des leucocytes qui ont un rôle majeur dans le système immunitaire – répondant très fortement contre le virus.

Une première phase

La première phase des essais qui vient de recevoir le feu vert de Santé Canada a pour objectif de s’assurer que le traitement est bien toléré par les patients. Cependant, elle fournira aussi des indices précieux sur les effets bénéfiques du traitement.

Le docteur Jean-Sebastien Delisle, professeur adjoint de médecine et chercheur au Centre d’excellence en thérapie cellulaire de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal, est l’invité au micro de Raymond Desmarteau.Écoutez

Mots-clés : , , ,
Publié dans : International, Santé, Science et technologie, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

5 comments on “Le Centre d’excellence en thérapie cellulaire de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont à Montréal
  1. Naila dit :

    Je suis intéressé par cette technique est ce que vous la pratiqueraux patients atteint d’un cancer du cavum, est ce qu’elle a donné le résultat recherché,!?

  2. METGE dit :

    Bonjour, je viens de voir votre site sur internet, je vis en France et j’ai ma petite belle-fille qui se bat depuis 3 ans contre un cancer du cavum UCNT EBV+ (Elle a 24 ans et a une petite fille de 3 ans, elle est d’origine laotienne)
    Elle a bien répondu à tous les traitements (radiothérapie et chimiothérapie, chaque fois la tumeur a reculée) mais hélas pour elle le virus est tellement actif qu’il fait récidivé sa tumeur. Elle devait partir au mois de mars dans un protocole d’immunothérapie à Gustave Roussy à Paris dans le service du Docteur Ferté mais hélas le protocole a été interrompu. Alors, je cherche quel hôpital peut l’accueillir pour lui pratiquer de l’immunothérapie afin que son virus soit éradiqué. Je suis désespérée, j’ai besoin de réponse. Pouvez-vous la recevoir dans votre centre ? Merci de me répondre au plus vite.

    Mme METGE.

    • Khady Beye Khady Beye dit :

      Madame Metge nous vous invitons à communiquer avec le Centre d’excellence en thérapie cellulaire ici http://www.cetc-hmr.org/fr/contact/
      Nous souhaitons un prompt rétablissement à votre petite belle-fille.

    • naila dit :

      Bonjour METGE j espere que votre belle fille va bien, moi aussije partage la meme situation que vous pour un proche , et pour cela je veux savoir est ce que avec votre belle fille a eu ce genre de traitement si oui je veux etre en contacte avec vous pour plus d infos merci et bon retablissement

  3. Barreiro Nicole dit :

    entrevue accessible

    entrevue bien menée

    encourageant

    belle qualité de la langue