Donald Trump.

Donald Trump.
Photo Credit: Reuters/Carlo Allegri

Trudeau tape sur le mur de Trump

Share

En marge du sommet du G20 à Hangzhou en Chine, le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a critiqué implicitement samedi le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump, affirmant que construire « des murs » ne favorisait pas les classes moyennes.

Le premier ministre Justin Trudeau est à Hangzhou en Chine pour le sommet du G20.
Le premier ministre Justin Trudeau est à Hangzhou en Chine pour le sommet du G20. © POOL New / Reuters

« Nous savons tous que l’isolement, la construction de murs ou le fait de nous renfermer sur nous-mêmes ne créent ni des opportunités, ni de la croissance, ni des bénéfices pour la classe moyenne », a affirmé le chef du gouvernement canadien lors d’une intervention au B20, un forum d’entrepreneurs qui s’est tenu à Hangzhou à la veille de l’ouverture du sommet du G20.

M. Trudeau a appelé à combattre les « discours qui créent des divisions et suscitent la peur », tout en plaidant pour une meilleure répartition des bénéfices de la mondialisation au sein de la population.

« Les classes moyennes travaillent plus dur que jamais et ont l’impression de ne pas s’en sortir », a-t-il regretté. « Il existe du coup un sentiment que l’économie mondiale n’a finalement profité qu’à très peu de monde lors des dernières décennie », a-t-il ajouté, soulignant que « cette anxiété est en train de générer un sentiment contraire au libre-échange et un discours électoral hostile au libre-échange ».

Le premier ministre canadien a pressé tous les participants au sommet du G20 de s’ouvrir au libre-échange, précisant que l’isolationnisme n’aidait en rien la croissance économique.

Aide-mémoire…
Divers anciens ambassadeurs canadiens ont recommandé publiquement au premier ministre canadien de ne pas parler des élections américaines. Ils ne souhaitent pas que le Canada devienne un enjeu supplémentaire dans une campagne déjà suffisamment agitée.
En décembre dernier, Justin Trudeau s’était dit opposé aux politiques de division prônées par certains politiciens et il avait condamné de manière générale les politiciens qui font la promotion de « politiques de peur », qu’il avait qualifiées « d’irresponsables et d’ignorantes ».

Le premier ministre Justin Trudeau avec le président chinois Xi Jinping
Le premier ministre Justin Trudeau avec le président chinois Xi Jinping © Damir Sagolj/Reuters

Le futur accord de libre-échange Canada-UE louangé par la Commission européenne

Dans le cadre du sommet du G20 en Chine, dimanche, Jean-Claude Juncker a déclaré qu’il s’agissait du « meilleur » accord commercial et du « plus progressiste » que l’Europe ait jamais négocié.

Le Canada et l’Union européenne se sont engagés à signer l’accord cette année et de l’entériner en 2017.

M. Juncker estime que l’entente mérite l’appui inconditionnel de tous les États membres de l’UE et une ratification dans les plus brefs délais. « En plus, des nouvelles possibilités que l’accord crée pour les entreprises et les citoyens, il propose une approche transparente et impartiale à la protection des investissements », a-t-il déclaré.

La ministre canadienne du Commerce international, Chrystia Freeland, affirme de son côté que l’entente donnera au Canada un meilleur accès au marché européen, qui compte plus de 400 millions de personnes.

L’accord avait été négocié par l’ancien gouvernement conservateur, mais les libéraux l’avaient appuyé lorsqu’ils étaient dans l’opposition.

Découvrez :
Le président Obama va-t-il s’installer au Canada si Donald Trump est élu?
Un article publié par le Burrard Street Journal annonce que le président Barack Obama et sa famille auraient décidé de s’installer au Canada dans l’éventualité où Donald Trump deviendrait le 45e président des États-Unis en novembre prochain. Vérité ou fiction?
Lisez la suite…

Le président Barack Obama lors de sa participation au Sommet des leaders nord-américains à Ottawa le 29 juin 2016. Crédit photo : Kevin Lamarque / Reuters
Le président Barack Obama lors de sa participation au Sommet des leaders nord-américains à Ottawa le 29 juin 2016. Crédit photo : Kevin Lamarque / Reuters

RCI avec La Presse canadienne

Sur le même thème

Le sandwich Donald Trump crée des remous – RCI

Des Trump canadiens prennent leurs distances de Donald Trump – RCI

Les démocrates battraient haut la main Trump s’ils pouvaient miser sur les électeurs canadiens – RCI

Share
Mots-clés : , , , , , ,
Publié dans : International, Politique

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*