Stéphane Parent, Anne-Marie Yvon, Khady Beye et Leo Gimeno.

Stéphane Parent, Anne-Marie Yvon, Khady Beye et Leo Gimeno.

Tam-Tam Canada – 12 mars – Sous Donald Trump, avez-vous plus peur de visiter votre oncle Sam?

Share

Cette semaine, vos cinq animateurs débattent des difficultés que subissent un nombre croissant de Canadiens de traverser la frontière américaine depuis la montée en puissance de Donald Trump. 

Avec tout ce qui se passe aux États-Unis seriez-vous enclin à modifier vos projets de vacances cet été et craigniez-vous de devoir vous présenter à la frontière américaine au cours des prochains mois?

Regardez Tam-Tam – 25:18

images-1Lors de l’écoute, vous avez une question ou une réflexion?images
N’hésitez pas à nous la livrer par écrit
Francais@rcinet.ca
Ou, parlez-nous de vive voix sur notre répondeur
514-597-7094

Fouillez dans les archives de Radio Canada International!

Des Canadiens pourraient rester jusqu’à 8 mois aux États-Unis sans pénalité
Un projet de loi bipartite devant le Congrès permettrait aux Canadiens de plus de 55 ans de rester au sud de la frontière jusqu’à huit mois, à certaines conditions.

À la frontière canadienne, est-ce le calme avant l’arrivée du Président Trump?
Avant l’arrivée de Trump au pouvoir, une auditrice de Toronto nous demandait comment au fil d’une coexistence assez pacifique avec les États-Unis, nos deux pays en était venu à décider du tracé de leur frontière commune.

Une famille manitobaine repoussée à la frontière américaine
Maryse Jobin demandait en 2015 à Abdelkrim Boulhout de raconter comment les choses se sont passées lorsque sa famille a été interdite d’entrée aux États-Unis pour aller faire la fête dans un parc aquatique de Grand Forks.

Une reconnaissance faciale dans nos aéroports qui est imposée?
Le déploiement dans les aéroports canadiens à partir de ce printemps d’appareils de reconnaissance faciale sont-ils nécessaires et leur implantation découlerait-elle en fait d’un ordre venu de Washington?

Voici notre meilleure offre cette semaine

Objectif 2020 à l’ONF : parité hommes-femmes pour les postes de création
L’Office national du film du Canada vise maintenant la parité au sein des postes clés de création pour les projets en production en 2020 dans les domaines de l’animation, du documentaire et des œuvres interactives.

La poésie affirmée de la jeune Autochtone Natasha Kanapé Fontaine
La jeune Innue Natasha Kanapé Fontaine qui a signé le pamphlet poétique Nous nous soulèverons y parle de ses racines et de sa prise de conscience face aux défis qui attendent les Autochtones et les femmes.

Une Canadienne en mission goûte aux piments des Philippines
La globe-trotter québécoise Danielle Tremblay se heurte aux bruits d’une jeune population ultra catholique en pleine expansion, où des centres commerciaux entiers sont réservés à la vente d’objet religieux.

Leçons de vie d’enfants dans « Le cœur en braille » de Michel Boujenah
Lorsque le comédien et humoriste Michel Boujenah a lu le roman de Pascal Ruter Le cœur en braille il a tout de suite su qu’il voulait en faire un film.

Party pyjama littéraire pour restaurer un lieu qui abrite les mots
En pyjama (oui, absolument), des auteurs conteurs invitent les spectateurs, eux aussi en pyjama, à revivre ce moment de lecture privilégié de leur jeunesse.

 

Share
Mots-clés : , , , , , , , ,
Publié dans : Immigration et Réfugiés, International, Politique

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

2 comments on “Tam-Tam Canada – 12 mars – Sous Donald Trump, avez-vous plus peur de visiter votre oncle Sam?
  1. Stéphanie dit :

    Votre émission est formidable. Je la trouve vraiment intéressante et vous êtes tous très sympathique. Juste une petite remarque à l’animateur: quand on s’invite chez les gens, on fait un effort vestimentaire. Rien de trop élaboré, juste éviter les sweatshirts sans forme avec capuche. Ceci dit, cela n’enlève rien à la pertinence de vos propos et l’intérêt que l’on peut porter à l’émission.
    Bonne journée

    • Stéphane Parent Stéphane Parent dit :

      Vraiment très sympathique Stéphanie de nous laisser ce petit commentaire très motivant. Au sujet de mon capuchon. C’est un cadeau de ma mère qui était particulièrement fier de me voir le porter sur Facebook. Elle n’a pas beaucoup de moyens et ça lui a coûté beaucoup de sous je le sais, car c’est de la grande qualité, durable pour 10 ans sûrement.