Photo Credit: RYAN REMIORZ

4 Canadiens sur 10 jugent que les immigrants menacent la pureté et l’identité du Canada

Share

Alors que plus d’un Canadien sur cinq est un immigrant, un nouveau sondage mené pour Radio-Canada révèle que près de 40 % des Canadiens estiment qu’il y a trop d’immigrants et que cela représente une menace pour « la pureté » du pays.

Aussi, plus de la moitié des Canadiens expriment des craintes quant à l’avenir de la culture et de l’identité en raison de l’arrivée des immigrants. Ce sont 320 000 immigrants qui sont venus s’établir au Canada l’an dernier, un nombre record pour le Canada qui en reçoit en moyenne 250 000 chaque année.

Cette crainte n’est pas nouvelle. Dans le cas du Québec, le pourcentage des gens qui sont méfiants face aux immigrants oscille entre 30 % et 50 % depuis 25 ans.

Seulement un Québécois sur trois estime que la diversité fait du pays « un meilleur endroit pour vivre » alors que dans le reste du Canada, ils sont près d’un sur deux à penser la même chose.

Analyse au premier degré

Pour le président de la maison de sondage CROP, Alain Giguère, cette perception de menace face aux immigrants, qui peut mener à l’intolérance, s’enracine notamment au sein d’une partie de la population de souche « qui a de la difficulté à vivre avec cette population de plus en plus diversifiée.»

RÉSULTATS COMPLETS DU SONDAGE – Radio-Canada 

Les immigrants musulmans

Le sondage démontre que la méfiance envers les immigrants et les groupes minoritaires est plus grande encore lorsqu’il est question des immigrants de religions différentes de la majorité des Canadiens et encore plus des musulmans. L’intolérance des Canadiens commence réellement à s’exprimer lorsqu’il est question des différences religieuses visibles sur la place publique.

Une importante minorité – 32 % des répondants au Québec et 23 % dans le reste du Canada – aimerait que le gouvernement canadien interdise carrément l’immigration musulmane.

D’expliquer Alain Giguère : « Il y a quelque chose de viscéral chez les gens qui sentent une menace […] Il y a une peur. Une menace pour notre héritage culturel, notre langue, notre identité. Il y a des gens qui disent : “un jour, leurs moeurs vont dominer la société au lieu des nôtres”. C’est totalement irrationnel. Les musulmans représentent 3 % de la population. »

Accueillants malgré tout envers les réfugiés

Les efforts du premier ministre canadien Justin Trudeau pour accueillir depuis un peu plus d’un an 40 000 réfugiés syriens au pays sont bien accueillis par une majorité de Canadiens.

Une majorité de Canadiens et de Québécois estiment par ailleurs que les réfugiés sont une force pour le pays et qu’ils ont beaucoup à lui apporter. Certains croient toutefois qu’ils prennent « les emplois » et « profitent des avantages sociaux ».

Méthodologie du sondage
Ce sondage a été réalisé par la firme CROP à la demande de Radio-Canada auprès de plus de 2513 Canadiens et il a été fait en deux étapes.
Un premier volet a eu lieu du 27 au 30 janvier, soit dans les jours précédant l’attentat mortel survenu à la grande mosquée de Québec qui a enlevé la vie à six personnes, avec un total de 682 entrevues effectuées.
Compte tenu de la forte couverture médiatique accordée à cet événement, il a été convenu d’interrompre la collecte des données pendant deux semaines avant de reprendre le deuxième volet, qui s’est déroulé du 14 au 20 février, pour un total de 1831 entrevues effectuées.

RCI avec Radio-Canada

Sur le même thème

Immigration : devant le Congrès, Trump suggère aux États-Unis d’imiter le modèle canadien! – RCI 

Immigration : un Canadien sur quatre serait favorable à une restriction à la Donald Trump RCI

Plus d’immigration? Non, selon un sondage auprès des Québécois – RCI 

Share
Mots-clés : , , , , , , ,
Publié dans : Immigration et Réfugiés, International, Politique

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

10 comments on “4 Canadiens sur 10 jugent que les immigrants menacent la pureté et l’identité du Canada
  1. Giovannina Ruberto dit :

    Où avez-vous effectué votre sondage? Qu’est-ce que cela signifie…..la pureté du pays? Quel pays puisque le Canada est un mélange de races? N’oublions pas les Premières Nations. Le Canada est un Mosaïque. Quand on utilise le mot ‘pureté’ on laisse croire qu’il y a une race Canadienne. N’oublions pas que la pure race dont vous parlez elle aussi avait immigré d’ailleurs!

    • Bob Rock dit :

      Les québécois ne sont pas de souche d’immigration, et tu devrais revoir ton histoire.
      L’histoire du Québec commence avec celle de la Nouvelle-France, ou des français de France y sont venu sur cette nouvelle terre pour y agrandir la France.
      Ils n’était pas des immigrés, mais de nouveaux colonisateurs de la France.
      D’où le non :Nouvelle-France !

  2. Isabelle Villeneuve dit :

    Vraiment, menacent la pureté…qu’est-ce que ça veut dire au juste? C’est tellement subjectif comme terme. D’ailleurs, j’essaie d’y réfléchir depuis ce matin, sans être parvenue à déterminer ce qu’est la menace à la « pureté » au Canada. Cette question est idiote!

  3. Arsenault dit :

    vous coupé partout et vous entré des migrant qui coute une fortune au canadien .je suis pas d accort 3200 mille émigrant ces trot

  4. YAOVI SENAM DOVIE dit :

    Bonjour,

    Je suis un candidat pour immigrer au Québec. Je suis bien attentionné sur les différents sondages menés et qui me permettent d’avoir une idée précise sur le Canada d’aujourd’hui et le Canada de demain. Globalement il y a plus de peur que de mal. Mais j’ai foi en la société canadienne qui s’est construite sur la primauté du droit humain, le partage, la tolérance, le respect de l’autre et surtout la démocratie. toutes ces valeurs je les partage et je suis d’ors et déjà fiers de mon pays d’adoption dans lequel je vais bientôt m’établir.

    Au fait dans toute société il y a des avis partagés des citoyens sur les questions sensibles: l’économie, la santé, l’éducation, la religion entre autres. mais ce qui importe c’est le respect des droits de l’autre et les obligations qui incombent à tout citoyen d’apporter sa pierre pour la construction d’une société juste et radieuse. En ceci les cultures peuvent cohabiter, les brasages ethniques peuvent exister, les religions peuvent se tolérer et c’est toute la société qui grandit en toute harmonie. C’est ce que je souhaite pour le Québec et le Canada.

    Encore je vous félicite sur le travail abattu, le sondage réalisé. Je suis togolais de nationalité résidant à Lomé. Comme dit auparavant je suis en voie d’immigrer prochainement au Québec. Actuellement je suis en attente du visa fédéral et j’ai l’assurance que tout ira pour le meilleur.

    Merci.

  5. Sylvain Sauvé dit :

    Vous devriez rendre disponible la base de données ou les tableaux croisés. Angus Reid l’a fait il y a 2 semaine et nous pouvions comparer le Québec avec par exemple, l’Alberta ou la Saskatchewan. On constatait que les québécois étaient plus ouverts envers les réfugiés que nombreux canadiens.

    Ici vous ne publiez pas les résultats par province et vous ne les rendez pas disponibles. Seul le Québec est ciblé par votre présentation. Pourquoi?

    P.S. Ne me dîtes pas que c’est une question de marge d’erreur et de taille d’échantillon. Un simple test t nous dirait si les écarts sont significatifs malgré des tailles d’échantillon différentes.

  6. Blanche Dumont dit :

    Les seuls Canadiens de SOUCHE sont les Amérindiens, faudrait peut-être se souvenir de ce fait quand on pense que les immigrés menacent la survie de notre culture, notre langue etc. Et puis que faisons nous pour que perdure notre culture, notre langue que nous connaissons à peine, que nous avons du mal à parler, écrire et lire? Avant d’accuser l’immigration de tous les maux il faut se regarder aller, et voir que non ils ne prennent pas nos emplois et ne volent pas nos avantages sociaux, en tout cas pas plus que certains canadiens dont les emplois ne les intéressent pas et qui profitent des avantages sociaux.

  7. Yves Perrier dit :

    Ce sondage, comme plusieurs autres avant lui, démontre que l’islamophobie au Québec se compare aux autres provinces du Canada. Alors, peut-on arrêter de dire et redire, de toutes les façons, que tout cela est la faute de la Charte de la laïcité ?

    • Ziz dit :

      Pas tout à fait vrai: Je vous sort cette différence (énorme en termes de pourcentage) …

      32% qui sont pour interdire l’immigration musulmane contre 23 au Canada.