Vos animateurs, Stéphane Parent, Anne-Marie Yvon, Wei Wu, Marie-Claude Simard et Leonardo Gimeno.

Vos animateurs, Stéphane Parent, Anne-Marie Yvon, Wei Wu, Marie-Claude Simard et Leonardo Gimeno.

S’associer économiquement à la Chine pour mieux y chasser les contrats

Share

Vos quatre animateurs débattent cette semaine de la deuxième visite, du 3 au 7 décembre, du premier ministre Justin Trudeau en Chine, et ce en un peu plus d’un an.

Alors que le gouvernement Trudeau réfléchit à l’ouverture de discussions de libre-échange, plusieurs intervenants économiques auraient prévenu Ottawa qu’un tel accord pourrait éliminer des emplois au Canada et que le pays peinerait à rivaliser avec les normes chinoises moins strictes, notamment en ce qui concerne l’environnement et le travail.

La question que nous vous posons cette semaine : la Chine est-elle une énigme pour vous ou avez-vous le sentiment de mieux la comprendre que la génération précédente?

Regardez Tam-Tam – 31:58

Posted by Radio Canada International on Friday, December 1, 2017

Fouillez ici dans les archives de Radio Canada International!

De Pierre Trudeau à Justin Trudeau, 45 ans de relations avec la Chine
Bien avant le voyage en 1972 de Richard Nixon en Chine, le Canada entreprenait des pourparlers avec la Chine communiste pour l’établissement de relations diplomatiques.

La grande muraille électronique de Chine vous piste et vous bloque sur Internet!
La sécurité nationale est un enjeu majeur pour le gouvernement chinois qui vient de faire adopter par le parlement une loi très spéciale sur la cybersécurité.

Dirty Chinese Restaurant : un jeu vidéo réputé raciste ne sera pas publié
Le jeu, appelé « Dirty Chinese Restaurant », invite les joueurs à chasser des chats et des chiens avec un couperet et à nettoyer les ingrédients, tout en esquivant des fonctionnaires d’immigration.

Nouvelles pressions de la Chine qui convoite un accord d’extradition avec le Canada
La Chine vient de réitérer publiquement qu’elle souhaite intensifier sa coopération avec le Canada pour lutter contre la corruption en signant un accord d’extradition.

Voici notre meilleure offre cette semaine

Alléger les terribles conditions des Rohingyas avec l’aide humanitaire
Imaginez une ville de 130 000 personnes qui voit arriver en trois mois 620 000 nouveaux résidents. Bill Chambers d’Aide à l’enfance décrit les camps de réfugiés qu’il a visités.

Les agitateurs canadiens du débat des armes à feu s’inspirent de la NRA
Francis Langlois de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul Dandurand, explique la rhétorique des défenseurs des armes à feu et retrace l’histoire de l’enregistrement des armes au pays.

Légalisation de la marijuana: oblige-t-on les Québécois à l’avaler de force?
54 % des Québécois y sont opposés. Près d’un tiers des Québécois y sont même très défavorables, alors que ce n’est qu’une personne sur cinq ailleurs au pays.

Michel Cormier : « Les révolutions inachevées », chez Leméac
Les révolutions inachevées de Michel Cormier, paru récemment chez Leméac, est en quelque sorte un journal intime du journaliste, un livre qui, en quelque 250 pages, arrive à son titre.

La semaine en images

Share
Mots-clés : , , , , , , ,
Publié dans : Économie, International, Politique

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*