L’ancien président américain Barack Obama a prononcé une allocution à la conférence «Cities for Climate», mardi, à Chicago.

L’ancien président américain Barack Obama a prononcé une allocution à la conférence «Cities for Climate», mardi, à Chicago.
Photo Credit: Scott Olson / Getty Images / AFP

Montréal et 54 grandes villes signent la charte de Chicago sur le climat qui s’attaquera aux autos

Les maires des 55 grandes métropoles mondiales, dont la nouvelle mairesse de Montréal, se sont engagés lundi à Chicago à mettre en oeuvre, avec des stratégies concrètes de réduction du trafic automobile, la cible de réduction des gaz carboniques de l’Accord de Paris adopté en 2015, mais auquel l’administration américaine a tourné le dos.

La mairesse de Montréal Valérie Plante donne une allocution lors du sommet.PHOTO Kamil Krzaczynski, REUTERS
La mairesse de Montréal Valérie Plante donne une allocution lors du sommet.PHOTO Kamil Krzaczynski, REUTERS

Ces 55 villes ont signé donc une charte non contraignante qui vise à limiter le réchauffement de la planète bien en dessous du seuil des 2 degrés Celsius. Pour atteindre cette cible, les maires promettent de réduire leurs émissions de CO2 de 2,7 gigatonnes d’ici 2030, ce qui correspond au retrait de 585 millions de voitures des rues des grandes villes dans le monde.

Le geste de Donald Trump de retirer son pays de l’Accord de Paris semble avoir galvanisé et réveillé une alliance des grandes villes qui se met en place depuis plusieurs années. Parmi les villes signataires, on retrouve aussi Vancouver, New York, Washington, Mexico et Austin.

Il y a deux semaines, à Paris, les maires du C40, organisation qui représente les 91 plus grandes métropoles mondiales, s’étaient déjà engagés à mettre en oeuvre l’Accord de Paris sur le climat en excluant progressivement les énergies fossiles de leur territoire.

Écoutez

Les villes peuvent jouer de tout leur poids pour réduire le réchauffement

Les villes du monde sont responsables de 70 % des émissions planétaires de gaz à effet de serre. Mais moins de 500 villes, si aucune action n’est prise, seraient responsables de 50 % de la croissance des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030.

Et 42 villes dans le monde font partie des 100 économies les plus importantes de la planète. Tokyo et New York ont chacune un PIB qui équivaut à celui du Canada, de l’Espagne ou de la Turquie. Londres et Paris seraient l’équivalent des Philippines ou de la Colombie.

Plus de 700 maires du monde se sont réunis en 2015 à l’Hotêl de ville de Paris dans le cadre de la conférence sur le climat.
Plus de 700 maires du monde se sont réunis en 2015 à l’Hotêl de ville de Paris dans le cadre de la conférence sur le climat. © Reuters

Les villes sont le « nouveau visage du leadership » sur le climat, dit Obama

L’ancien président américain Barack Obama PHOTO KAMIL KRZACZYNSKI, REUTERS
L’ancien président américain Barack Obama © KAMIL KRZACZYNSKI, REUTERS

Dans un discours tenu dans la ville de Chicago mardi au sommet, l’ancien président américain Barack Obama a lancé que les villes, les États et les organisations sans but lucratif représentent dorénavant « le nouveau visage du leadership » sur le climat.

Dans sa brève allocution, il a abordé les défis auxquels font face les villes, puisque son successeur, Donald Trump, a choisi de se retirer de l’Accord de Paris.

La mairesse de Montréal Valérie Plante a d’ailleurs rencontré l’ex-président Obama en compagnie d’autres maires avant son discours. Elle poursuit ses missions à l’international mercredi. Elle doit s’envoler vers l’Europe, où elle participera à la première Conférence de Paris, organisée par le Forum économique international des Amériques.

Voyez comment les grandes capitales du monde seront inondées – Climate Central

Votre propre ville est-elle menacée par la montée des eaux?

Selon les chercheurs américains du groupe Climate Central, la montée des eaux en raison d’un réchauffement de 2 degrés pourrait inonder (voir les zones affichées en bleu) une importante partie du territoire où vivent 340 000 personnes dans la région métropolitaine de Vancouver, troisième en importance au Canada!

RCI avec La Presse canadienne et la contribution de Étienne Leblanc, Catherine Perrin, Richard Daigle, Gaétan Pouliot et Michel Marsolais de Radio-Canada

En complément

Accord de Paris : les villes et les États au secours du climat – Radio-Canada 

Climat : 6 questions à Rahm Emanuel, maire de Chicago – Radio-Canada 

Les villes du monde s’engagent pour des rues sans CO2 – Radio-Canada 

Mots-clés : , , , , , , , , ,
Publié dans : Environnement, International, Politique

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

Un commentaire pour «Montréal et 54 grandes villes signent la charte de Chicago sur le climat qui s’attaquera aux autos»
1 Pings/Trackbacks pour "Montréal et 54 grandes villes signent la charte de Chicago sur le climat qui s’attaquera aux autos"
  1. […] Montréal signe la charte de Chicago qui s’attaquera aux autos Les maires des 55 grandes métropoles mondiales, dont la nouvelle mairesse de Montréal, se sont engagés à Chicago à mettre en oeuvre des stratégies concrètes de réduction du trafic automobile. […]