La mémoire, cette faculté qui oublie de se souvenir, de l’enfance à la vieillesse
Les animateurs Stéphane Parent, Anne-Marie Yvon, Marc Montgomery, Marie-Claude Simard et Leonardo Gimeno.

Les animateurs Stéphane Parent, Anne-Marie Yvon, Marc Montgomery, Marie-Claude Simard et Leonardo Gimeno.

La mémoire, cette faculté qui oublie de se souvenir, de l’enfance à la vieillesse

Share

Vos quatre animateurs débattent cette semaine des troubles de la mémoire, de ceux que nous éprouvions à l’école, de ceux qui nous affecte plus tard dans la vie adulte et ceux qui en fin de vie viennent trop souvent brouiller nos souvenirs et nos vies.

La question que nous vous posons cette semaine : Les ennuis de la mémoire sont fréquents : leçons oubliées, clés perdues, rendez-vous ratés. On s’alarme souvent au moindre oubli, mais votre mémoire vous a-t-elle déjà fait gravement défaut?

Regardez Tam-Tam – 33:39

Posted by Radio Canada International on Friday, December 8, 2017

Fouillez ici dans les archives de Radio Canada International!

Le livrel et la mémoire innue
Le jour où il a réalisé qu’il appartenait aussi à la culture autochtone, Eddy Malenfant s’est investi pour se l’approprier. Il mise sur le livre électronique pour poursuivre la transmission du savoir.

Mémoires des Montréalais et Mémoires d’immigrations
Le Centre d’histoire de Montréal est un petit musée avec de grands projets hébergé dans une de plus anciennes casernes de pompiers de la ville. Un endroit qui mérite l’attention des touristes.

Sommeil troublé rimerait avec mémoire troublée
Des chercheurs de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas de Montréal viennent de montrer que la consolidation de la mémoire est fortement influencée par le sommeil paradoxal.

Le monde des légendes québécoises perd un passeur de mémoire
Ethnologue et spécialiste de la culture matérielle, le Québécois Jean-Claude Dupont était l’auteur de nombreux ouvrages et recueils sur les légendes de différentes régions de l’Amérique française.

30 ans plus tard, il retrouve sa mémoire
L’Ontarien Edgar Latulip, porté disparu depuis 30 ans, a soudainement retrouvé la mémoire. Sa famille qui le croyait décédé est sans mots pour décrire cette belle surprise.

Voici notre meilleure offre cette semaine

Les hauts et les bas de la visite de Trudeau en Chine
Le vrai but du voyage de la délégation canadienne en Chine était celui de mettre la table pour un éventuel accord de libre-échange entre les deux pays, ce qui ne semble pas s’être concrétisé.

Montréal signe la charte de Chicago qui s’attaquera aux autos
Les maires des 55 grandes métropoles mondiales, dont la nouvelle mairesse de Montréal, se sont engagés à Chicago à mettre en oeuvre des stratégies concrètes de réduction du trafic automobile.

La diversité des femmes photographes du Moyen-Orient exposée à Ottawa
L’exposition « Celle qui raconte une histoire » c’est 75 photographies allant de la représentation artistique au photojournalisme de 12 femmes originaires de l’Iran et du monde arabe.

Montréal : comment est née la plus grande ville souterraine du monde
Lorsqu’ils nous rendent visite, beaucoup de touristes sont fascinés par le Montréal souterrain qui consiste en un réseau de 33 km de tunnels piétonniers, 60 complexes résidentiels et commerciaux.

Jeunes parlementaires recherchés dans la francophonie des Amériques
Lorsqu’Audrey LaBrie a participé au premier Parlement francophone des jeunes des Amériques en 2014, elle n’avait pas encore terminé ses études en droit.

Des Canadiens utilisent l’ADN pour lutter contre le cancer
On se réjouit du tout nouveau programme d’essais cliniques de génomique oncologique personnalisée (POG) pour répondre aux besoins uniques de chaque personne atteinte de cancer.

La semaine en images

Share
Mots-clés : , , , , , , ,
Publié dans : Internet et technologies, Santé

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*