Fabienne Colas reçoit le Prix Canada's Top 40 Under 40™ pour 2018 (40 Canadiens performants de moins de 40 ans) (Groupe CNW/Fondation Fabienne Colas)

Top 40 Canadiens performants de moins de 40 ans: le trône pour la « Reine des festivals ».

Share

Fabienne Colas et ses 39 pairs ont été sélectionnés parmi près de 800 personnes de moins de 40 ans au pays, qui se sont démarquées par leurs œuvres et leurs engagements dans différents domaines de la société.

Une actrice aux multiples casquettes

Fabienne Colas est de ces personnes qui débordent de dynamisme et de créativité. Tantôt actrice, cinéaste, entrepreneure, conférencière, etc., la trentenaire imprime ses marques au sein de la société canadienne de diverses manières.

Elle trône à la tête d’une fondation qu’elle a elle-même créée : la fondation « Éponyme », dont la mission est de bâtir des ponts pour briser les barrières, favoriser l’unité et une meilleure cohésion sociale, la compréhension et l’inclusion, à travers les arts, en soutenant la diversité et l’éducation.

En plus d’offrir des bourses d’études dans les arts, des programmes de mentorat et des prix d’excellence, la Fondation Fabienne Colas présente et récompense des artistes qui, autrement, n’auraient pas été vus ou entendus. Depuis sa création en 2005, ses initiatives et festivals ont présenté et soutenu plus de 2 000 artistes et attiré près de 1 million de festivaliers au Canada, aux États-Unis et en Haïti.

L’aventurière audacieuse se balade entre les grandes capitales du monde et offre au public différents festivals devenus ses marques de fabrique :

  • Festival International du Film Black de Montréal qui est aujourd’hui au Canada et au Québec un acteur incontournable de la diversité culturelle ;
  • Festival du Film Black de Toronto qui est devenu un véritable mouvement; 
  • Festival Haïti en Folie à Montréal et dans la Ville de New York – Festival pluridisciplinaire en dehors d’Haïti, entièrement consacré à la culture haïtienne.

Ces événements ont accueilli des célébrités telles Harry Belafonte, Stedman Graham, Danny Glover, Spike Lee, Martin Luther King III, Dany Laferrière, Wyclef Jean, Alfre Woodard, P.K. Subban, Isaiah Washington, Clement Virgo et plusieurs autres.

Liste des 40 lauréats qui participeront aux célébrations nationales des Top 40 qui auront lieu à Toronto. Ils seront honorés lors du Gala de remise de Prix des Top 40 au Metro Toronto Convention Centre le 21 novembre 2018. Crédit : Canada’s Top 40 Under 40TM

À propos du Canada’s Top 40 Under 40TM:

 récompense chaque année les accomplissements exceptionnels de leaders canadiens de moins de 40 ans dans les entreprises canadiennes, les visionnaires et les innovateurs qui changent la façon de faire les choses. Ils inspirent les autres et redonnent à leur communauté et au Canada. Fondé en 1995 par Caldwell Partners, le Top 40 a déjà reconnu plus de 685 lauréats canadiens exceptionnels et représente le prix le plus convoité au pays par les jeunes chefs d’entreprise. Les anciens lauréats, qui ont eu des réalisations remarquables après l’attribution du prix, incluent des centaines de chefs de direction, directeurs financiers, cadres et entrepreneurs de premier plan à l’échelle nationale et internationale.

« Être Lauréate de ce prestigieux Prix des Top 40 Canadiens Performants de moins de 40 ans est un véritable honneur pour moi et ma communauté. Cette reconnaissance nationale et pancanadienne vient donner des ailes au travail acharné que nous faisons à la Fondation Fabienne Colas pour promouvoir et faire rayonner la diversité et l’inclusion dans les arts et dans la société en général. Ce Prix m’encourage plus que jamais à continuer à briser les barrières et à bâtir plus de ponts. Fabienne Colas.

Fabienne Colas décorée à l’Assemblée nationale du Québec. Crédit : Site Internet Fabienne Colas

Reconnaissance nationale et internationale
Le talent de celle que d’aucuns ont surnommée la « Reine des festivals » est unanimement reconnu à l’échelle du Canada, et même en dehors des frontières nationales : tant dans les milieux d’affaires, artistiques que politiques, d’où ses multiples couronnements :

Lauréate du Gala Femmes en Cinéma, Télévision et Média Numériques (FCTMN) pour sa contribution exceptionnelle dans l’industrie cinématographique québécoise (2018). Sélectionnée par le Département d’État Américain en 2017, comme Femme leader pour représenter le Canada au Programme d’échange de trois semaines sur le Leadership (The International Visitor Leadership Program – IVLP) – 47 pays y étaient représentés.

Félicitée par le premier ministre Justin Trudeau lors du gala des prix Harry Jerome en tant que leader avec qui les membres du gouvernement devraient continuer à travailler pour apporter des changements positifs au sein des communautés noires. Prix Harry Jerome Arts & Culture Award à Toronto pour sa contribution majeure dans l’industrie canadienne des arts et des festivals (2017).

Médaille de l’Assemblée nationale du Québec – par Kathleen Weil, ancienne ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion – en reconnaissance de son leadership et de sa contribution dans la lutte contre le racisme et la discrimination au Québec (2015).

A siégé au conseil d’administration de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, et était membre des comités de programmation et de la diversité.

A été invitée aux Prix Écran Canadiens (Canadian Screen Awards) 2018 en tant que présentatrice de prix dans 5 catégories (hors d’onde).

A été invitée d’honneur à la cérémonie historique d’intronisation de Dany Laferrière à l’Académie Française en 2015.

Nommée lauréate du Mois de l’Histoire des Noirs en 2010 à Montréal pour son importante implication au sein de la sa communauté.

Invitée à rencontrer et à s’asseoir à la table d’honneur du président Barack Obama (2017) et de l’ancienne première dame Michelle Obama (2018) lors de leurs visites à Montréal à la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain ; ainsi que différents autres leaders, dont Oprah Winfrey (2013).

SOURCE:  Fondation Fabienne Colas

Share
Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans : Arts et spectacles, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*