Transport aérien sécuritaire d’animaux vivants : une nouvelle certification mondiale pour Air Canada Cargo

Air Canada Cargo a transporté une grande variété d'animaux, y compris des alpagas (CNW Group/Air Canada)

Transport aérien sécuritaire d’animaux vivants : une nouvelle certification mondiale pour Air Canada Cargo

Share

Le fait  pour Air Canada Cargo de recevoir une nouvelle certification du Centre d’excellence en validation indépendante pour animaux vivants (CEIV Live Animals) apparaît comme une marque de reconnaissance de l’excellence de la compagnie aérienne nationale.

Air Canada Cargo devient ainsi la toute première société aérienne à recevoir cette nouvelle certification mondiale décernée par l’Association du transport aérien international (IATA).

Il a fallu avant tout passer en revue les installations de la compagnie à Montréal pour s’assurer qu’elles permettent de transporter de façon sécuritaire les animaux vivants, sans maltraitance.

Ayant constaté qu’Air Canada Cargo respecte les plus hautes normes en ce sens, qu’il s’agisse du transport d’espèces exotiques ou d’animaux de compagnie, l’IATA lui a décerné la certification.

« Air Canada Cargo est une société digne de confiance pour des milliers d’expéditeurs dans le monde, qui se conforme à la Réglementation du transport des animaux vivants de l’IATA. Nous possédons l’expertise nécessaire pour prendre en charge des envois complexes, des chiens secourus aux animaux en voie de disparition transportés entre les zoos dans le cadre d’efforts de conservation, en passant, bien sûr, par les animaux de compagnie. Nous sommes honorés d’avoir été choisis pour participer au programme de certification CEIV Live Animals et sommes fiers de l’équipe d’Air Canada Cargo qui a obtenu la toute première certification du secteur du transport aérien, ce qui renforce notre position de chef de file de l’industrie » –Tim Strauss, vice-président pour Air Canada Cargo.

En 2017, Air Canada Cargo a traité plus de 18 000 envois d’animaux. Photo : getty images/istockphoto/vvvita

Plus tôt cette année, l’IATA a lancé un nouveau programme de certification normalisé à l’échelle mondiale visant à améliorer et à renforcer la sécurité et le bien-être des animaux transportés par avion. Air Canada Cargo a été retenue pour le projet pilote du programme.

Pendant plusieurs mois, de janvier à juillet, dans le cadre d’un audit exhaustif, des spécialistes de l’IATA ont examiné les politiques et procédures en matière de transport d’animaux vivants en vigueur aux installations d’Air Canada Cargo à Montréal. Cet audit vérifiait en profondeur la conformité d’Air Canada Cargo aux exigences de l’Agence canadienne d’inspection des aliments ainsi qu’aux protocoles tels que la Convention sur le commerce international des espèces de la faune et de la flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

À Propos d'Air Canada
À propos d’Air Canada

Air Canada est le plus grand transporteur aérien du pays et fournit des services passagers directs sur 64 aéroports au Canada, 59 aux États-Unis et 98 en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie, en Australie, dans les Antilles, au Mexique, en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Air Canada propose des services intérieurs et internationaux, dessert plus de 220 aéroports répartis sur 6 continents.

Le transporteur national du Canada compte parmi les 20 plus importantes sociétés aériennes du monde et il a accueilli plus de 48 millions de clients en 2017.

Air Canada est un membre fondateur du réseau Star Alliance, le plus vaste regroupement de transporteurs aériens du monde, qui dessert 1317 aéroports dans 193 pays.

C’est le seul transporteur d’envergure internationale offrant une gamme complète de services à détenir la cote quatre étoiles en Amérique du Nord, selon la firme de recherche indépendante britannique Skytrax, qui a également proclamé Air Canada meilleur transporteur aérien en Amérique du Nord pour 2018.

La compagnie a aussi été nommée transporteur écologique de l’année 2018, par le magazine d’aviation Air Transport World, pour son engagement à réduire ses émissions en appuyant la production de carburants de remplacement, et pour sa distinction comme étant le premier transporteur dans le monde à se joindre librement à la coalition pour le leadership en matière de tarification du carbone de la Banque mondiale et du FMI.

Share
Mots-clés : , , , , ,
Publié dans : Économie, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*