Le Canada s'est toujours bien classé dans cet indice de démocratie, grâce à son histoire de gouvernement stable et démocratique, dit l'analyse de The Economist (Image : ©iStock/noipornpan)

La démocratie canadienne se porte bien, révèle une étude internationale

Share

Le Canada continue à occuper la sixième place du classement mondial et n’a jamais quitté le top 10, selon le dernier indice démocratique de l’unité d’intelligence du magazine économique The Economist. Le pays est aussi le mieux classé en Amérique du Nord en ce qui concerne la démocratie. 

Le Canada s’est toujours bien classé en raison de son histoire de gouvernement stable et démocratique, affirment les auteurs, qui basent leur analyse sur cinq piliers :

  • le processus électoral et le pluralisme
  • les libertés civiles
  • le fonctionnement du gouvernement
  • la participation politique
  • la culture politique

Le Canada se classe particulièrement bien en ce qui concerne le processus électoral et le fonctionnement des catégories gouvernementales, ainsi que dans les libertés civiles.

(Photo : ©iStock/DoraDalton)

Premières Nations

Bien que certaines tensions subsistent, le gouvernement et les entreprises demandent régulièrement aux collectivités des Premières Nations la permission de réaliser des projets de mise en valeur des terres et des ressources naturelles. Tous les Canadiens jouissent de l’égalité devant la loi.

Sur ce même sujet de la démocratie et des Premières Nations du Canada, l’article scientifique Premières Nations. Histoires et attentes à l’endroit de la démocratie au Canada du chercheur Paul Kellogg, dans la foulée du mouvement civil Idle No More et le scandale entourant les disparitions et les meurtres de femmes autochtones, les peuples des Premières Nations ont participé massivement aux élections fédérales de 2015 qui ont porté Justin Trudeau au pouvoir.

(Photo : ©iStock-ChristiLaLiberte)

Ainsi, dit le professeur au Centre des études interdisciplinaires à la Faculté des humanités et des sciences sociales de l’Université d’Athabaska, 10 des 54 candidates et candidats autochtones qui se sont présentés ont été élus (huit libéraux et deux néo-démocrates).

La participation des Autochtones a été telle qu’en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta, on a manqué de bulletins de vote le jour des élections.

Quand on se compare… 

Le Canada conserve un avantage démocratique sur les États-Unis dans un certain nombre de domaines. Les gouvernements fédéral et provinciaux continuent de se faire concurrence pour l’affectation des ressources, plus récemment en ce qui concerne la construction d’un oléoduc dans l’Ouest canadien.

Le Canada obtient un score plus élevé que les États-Unis (qui sont passés de la 21e place l’an dernier à la 25e place) pour plusieurs indicateurs, dont celui concernant le pouvoir politique et l’influence des groupes d’intérêts.

La flamme du centenaire (souvent appelée flamme éternelle) est allumée au premier plan de l’édifice du parlement, au sommet de la colline du Parlement à Ottawa. Cet édifice abrite les députés et sénateurs du gouvernement fédéral canadien, où ils débattent et rédigent des politiques, des lois et des résolutions qui touchent l’ensemble du pays. (Photo: ©iStock/Steven_Kriemadis)

Vie politique 

Selon les analystes de l’unité d’intelligence de The Economist, il est possible d’améliorer la participation à la vie politique des Canadiens, ce qui est un problème commun à de nombreux pays développés. Cette situation s’explique principalement par le faible taux de participation aux élections, le faible nombre de membres des partis politiques et un manque général d’engagement politique.

Le Canada obtient un score relativement faible ici, à 7,78, ce qui est comparable à celui des États-Unis, de l’Espagne et de la Suisse, mais inférieur à celui de bon nombre de pays d’Europe de l’Ouest.

La démocratie dans le monde

En guise de conclusion, l’index conclut que dans l’ensemble de la planète, la détérioration de la démocratie dans le monde s’est interrompue pour la première fois en trois ans, puisque selon l’analyse mondiale l’indice de démocratie n’a pas empiré en 2018.

La recherche par pays est fondée sur les cotes attribuées à 60 indicateurs regroupés dans les cinq catégories mentionnées ci-dessus. Chaque catégorie comporte une cote sur une échelle de 0 à 10, et l’indice global de la démocratie est la moyenne simple des index de cinq catégories. Des ajustements aux notes sont effectués si les pays n’obtiennent au moins la note de 1 dans les catégories suivantes : des élections nationales libres et équitables, la sécurité des électeurs, l’influence des puissances étrangères sur le gouvernement et la capacité de la fonction publique à mettre en œuvre les politiques.

Avec les informations de l'unité de intelligence du magazine économique The Economist et de l'article Premières Nations. Histoires et attentes à l’endroit de la démocratie au Canada du chercheur Paul Kellogg. 
Share
Mots-clés : , , , , , , ,
Publié dans : Politique, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

Un commentaire pour «La démocratie canadienne se porte bien, révèle une étude internationale»
  1. Eric dit :

    Quelle democratie ??? Le Camada nest pas un democratie mais cest un pays de regime autoritaire…