Un incendie ravage la cathédrale Notre-Dame de Paris. Crédit: Twitter

La cathédrale Notre-Dame de Paris est en feu : le Canada manifeste sa sympathie à l’endroit du peuple français

Share

 Ottawa et Québec compatissants

La Cathédrale Notre-Dame de Paris est en fumée depuis cet après-midi. Sur les images, le feu semble intense et très dévastateur.

Cet incendie intervient alors que des travaux de rénovation sont en cours pour la restauration du toit en bois.

Des efforts sont déployés par plus de 400 pompiers, qui sont arrivés sur la scène autour de 13 h (HAE), soit 10 minutes après le déclenchement du brasier, pour le combattre.

C’est une perte qui interpelle le monde entier, les fidèles catholiques, mais surtout le Canada et le Québec, en raison des liens historiques et culturels entre leurs peuples.

La cathédrale Notre-Dame de Paris, joyaux vieux de plus de 850 ans, est en train d’être réduite en cendres. Crédit : Istock.

Un monument d’une grande valeur symbolique pour la France

C’est dans la consternation que plusieurs personnes se sont mobilisées pour manifester leur douleur autour de l’église considérée comme la plus importante de France.

Isabelle Bombardier, une touriste canadienne, qui a visité la cathédrale une heure avant le déclenchement de l’incendie, a décrit une scène d’horreur avec des gens qui criaient, qui pleuraient.

« La police est venue nous évacuer tout autour parce qu’il y avait des cendres qui tombaient sur nous […] Les pompiers n’arrivent pas toujours à éteindre le feu […] C’est un jour triste pour les Parisiens, mais aussi pour les touristes. On voit des gens consternés qui prennent des photos, c’est l’horreur. Les gens sont bouleversés. Moi-même, j’ai été émue par la situation. C’est vraiment spécial ce qu’on vit en ce moment […] On est quatre amies sur place, on l’a vécu de l’intérieur et ça nous bouleverse […] On est ici jusqu’à lundi prochain et la suite de notre séjour s’en trouve bouleversée », a affirmé, tout émue, Mme Bombardier à Radio-Canada.

Le président français, Emmanuel Macron, a reporté son message à la nation, initialement prévu aux environs de 15 h, pour calmer la reprise du mécontentement des gilets jaunes.

Il est arrivé sur les lieux, en compagnie de son épouse et du premier ministre Édouard Philippe. Avant, sur Twitter, M. Macron a fait part de sa tristesse.

La flèche (96 mètres de haut) sur le toit de la cathédrale s’est effondrée, tout comme la charpente du toit. Les deux façades sont demeurées intactes quelques heures avant de commencer à brûler.

Si les causes de cet incendie ne sont pas connues pour l’instant, il serait potentiellement lié aux travaux, selon les pompiers, qui ont dit s’attendre à ce que la cathédrale brûle toute la nuit.

La mairesse de Paris Anne Hidalgo a déploré la perte architecturale et a parlé des œuvres d’art inestimables, vieilles de plusieurs siècles, qui sont menacées.

Symbole du patrimoine historique

Laurent Turcot, historien à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UTQR), a dit pleurer pour le patrimoine commun de l’humanité qui laisse « un trou béant dans le paysage historique de Paris ».

« C’est le génie d’ouvriers » sur plusieurs siècles qui devient de « l’histoire ancienne », a affirmé M. Turcot à Radio-Canada.

Il y a avait eu un appel de fonds pour un investissement en vue de préserver cet édifice qui a une valeur de musée.

Laurent Turcot a souligné la nécessité de réfléchir sur la place accordée aux monuments historiques dans le monde et au Québec.

La construction de cette église a commencé vers le 12e siècle et s’est poursuivie sur une période de plus de 100 ans.

C’est un monument touristique en plein coeur du quatrième arrondissement, à la veille de la célébration de Pâques, et des vacances estivales, qui s’envole ainsi en fumée.

Line Beauchamps, la déléguée du Québec à Paris, « ne veut pas tout simplement y croire ».

« C’est un désastre. C’est un édifice patrimonial extrêmement important. À quelques jours de Pâques, c’est une grande perte pour les catholiques. C’est comme si le temps est suspendu. On sait que la nuit sera longue, on pense aux pompiers qui luttent contre l’incendie qui est gigantesque. On voit bien que c’est extrêmement difficile d’atteindre les flammes. On est habité par une grande tristesse. Juste à voir ce panache de fumée, on a le cœur brisé », a-t-elle affirmé.

Le début d’année s’amorce ainsi de bien triste manière pour la France, où le moral semble depuis en berne, avec la manifestation des gilets jaunes, le chômage qui sévit durement et une situation économique loin de se consolider.

À propos de Notre Dame de Paris

Accueille de 13 à 14 millions de visiteurs chaque année et est le monument le plus visité d’Europe;

A inspiré plusieurs créateurs dans le domaine de la littérature, du cinéma et des arts en général;

Patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991 : l’UNESCO a promis son soutien à la France pour tenter de reconstruire ce lieu emblématique;

Le sacre de Napoléon à l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame, au début des années 1800. Crédit : Wiki.

C’est l’une des plus anciennes églises dans le style gothique;

A traversé plusieurs révolutions;

C’est là que Napoléon fut couronné empereur, le 2 décembre 1804;

A déjà été touchée par d’autres incendies par le passé.

RCI avec Radio-Canada et Twitter
Share
Mots-clés : , , , , ,
Publié dans : International, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

2 comments on “La cathédrale Notre-Dame de Paris est en feu : le Canada manifeste sa sympathie à l’endroit du peuple français
  1. Avatar YIFAN XU dit :

    Trop triste pour 800 ans d<histoire notre dame de paris

  2. Avatar Jean-Claude Gauthier dit :

    Cette catastrophe me fait étrangement penser au Manège militaire de Québec qui a été la proie des flammes le 4 avril 2008. Des travaux de construction étaient en cours pour l’installation de gicleurs automatiques. C’était un vendredi en fin de journée, les employés de la construction venaient de quitter le chantier et le feu s’est déclaré à peu près vers 18h00 ou 19h00. À ce que je me souvienne, le feu a pris naissance dans l’entretoit, une magnifique charpente en bois. Ce magnifique bâtiment patrimonial a été détruit.
    On nous dit que les travaux de restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris venaient de débuter quelques jours auparavant. Les employés de la construction venaient aussi de quitter le chantier et le feu s’est déclaré quelques heures plus tard.
    Je ne dis pas qu’il s’agit de négligence de la part des entreprises de construction ni que celles-ci soient responsables de ces catastrophes, mais la chronologie des événements se ressemble étrangement dans les deux cas.
    Nous venons malheureusement de perdre un des monuments les plus importants de la planète. Peut-être faut-il, lors de travaux de rénovation, assurer une meilleure surveillance et un contrôle rigoureux de chacune des opérations afin de protéger les occupants, les employés de la construction et le bâtiment faisant l’objet des travaux?.