À L'AFFICHE

02 avril 2013

Investir dans les femmes de demain

Photo

Récent voyage de Wanda Bédard au Sierra Leone dans le district de Koinadugu

Chaque année à travers le monde, 110 millions d’enfants d’âge scolaire devraient être sur les bancs d’école et ne le sont pas ! 

Près des deux tiers, soit 60 millions, sont de sexe féminin.

Ces 60 millions de filles ont retenu l’attention de Wanda Bédard, indignée par l’injustice qui leur était faite.

Sa colère s’est muée en action.  Wanda Bédard et quelques autres femmes ont créé la Fondation 60 millions de filles.

Depuis ses débuts, la Fondation a amassé presque 1,7 million de dollars, lui permettant d’appuyer 14 projets en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Plus de 10 000 enfants des niveaux primaire et secondaire ont ainsi pu accéder à une éducation de base.
En 2013, la Fondation 60 millions de filles soutient deux projets.

L’un en Éthiopie, avec un partenaire, l’organisme Right To Play.

Ce projet se sert du pouvoir du sport pour améliorer l’environnement scolaire des enfants. Il mobilise les communautés pour qu’elles appuient l’éducation, en particulier celle des filles.

En partenariat avec le ministère de l’Éducation et le gouvernement local, l’organisme Right To Play compte implanter des méthodes d’apprentissage basées sur le jeu dans deux écoles ciblées du woreda (district) Wuchale de la région d’Oromi, en Éthiopie.

La fondation 60 millions de filles subventionne Right to Play pour un montant de 100 000$.

Les objectifs du projet sont :

D’offrir à 2 500 enfants, dont 1 500 filles, des activités d’apprentissage expérientiel, régulières et structurées, basées sur le jeu, et mettant l’accent sur des comportements sains et positifs;

De former 50 enseignants pour mettre en place ces activités et favoriser des techniques interactives d’apprentissage dans leur classe ;

De sensibiliser les communautés autour des deux écoles identifiées à l’importance de l’éducation des filles et aux comportements qui traduisent concrètement cette valeur.

L'autre au Kenya, en partenariat avec l’organisme Enfants Entraide, à  l’école secondaire pour filles Oleleshwa.

Le projet Oleleshwa va permettre aux jeunes filles de sortir du cercle vicieux de la pauvreté dans la région de Massaï Mara en atteignant les objectifs suivants :

Fournir une éducation secondaire de qualité à un nouveau contingent de filles de la région du Massaï Mara. On compte actuellement plus de 3 200 filles inscrites dans les écoles primaires d’Enfants Entraide.

Avec une seule école secondaire, la demande dépasse de beaucoup l’offre en matière d’études secondaires.

Augmenter le nombre de filles graduées au primaire. Le projet Oleleshwa va offrir à 200 filles par année une éducation secondaire.

Les filles des écoles primaires dans 13 communautés vont désormais pouvoir espérer fréquenter le secondaire à Oleleshwa, ce qui va accroître leur motivation à compléter leur primaire et réussir brillamment leurs examens nationaux.

Offrir aux jeunes filles les outils leur permettant de réussir leur scolarité, d’obtenir un travail et de développer du leadership dans leur communauté.

Une entrevue d’Anne-Marie Yvon avec Wanda Bédard , présidente et fondatrice de la Fondation 60 millions de filles.
Vous devez avoir la dernière version de Flash Player installée.



COMMENTAIRES 

Commentez cet article

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie, et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio Canada International ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés et publiés s'ils respectent la Nétiquette

Réponse *
Prénom *
Nom *
Courriel *
Ville *
Pays
Téléphone
Confirmation visuelle *
 
Tous les champs avec * sont obligatoires.

VOS CHOIX







TROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Envoyer votre photo!



MULTIMÉDIA




* RCI n'est aucunement responsable du contenu des sites externes