À L'AFFICHE

19 novembre 2012

Laïla Héloua veut faire rayonner la littérature jeunesse d’ici

Photo

Salon du livre de Montréal 2012

C’est en 2001 que Laïla Héloua plonge dans l’écriture pour enfants avec ses sympathiques personnages de Mandarine et Kiwi chez Bayard Canada. Deux enfants qui font découvrir la diversité des goûts et le plaisir de la table aux enfants de 3 à 8 ans.

Depuis son entrée en littérature jeunesse, Laïla Héloua anime des ateliers, inspirés de ses livres, dans les écoles primaires et les Centres de la petite enfance. En septembre, elle est devenue présidente de l’Association des écrivains québécois pour la jeunesse.

Dans son nouveau rôle, Laïla Héloua espère mettre deux dossiers de l’avant. Elle veut élargir le mandat de l’association à tous les auteurs et écrivains francophones jeunesse à travers le Canada. Elle veut aussi créer un « label » qui identifierait les livres jeunesse écrits par des auteurs d’ici.
Née en 1961 à Alexandrie en Égypte, Laïla Héloua arrive au Canada à l’âge de 2 ans. Après avoir étudié et travaillé en communication, elle met sur pied son entreprise spécialisée en organisation d’évènements. C’est en 2001 qu’elle se lance dans la littérature jeunesse.

Laïla Héloua parle de ses ateliers sur le goût dans les écoles à l'émission télé  « C'est ça la vie » de Radio-Canada

Laïla Héloua au micro de Maryse Jobin
Vous devez avoir la dernière version de Flash Player installée.



COMMENTAIRES 

Commentez cet article

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie, et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio Canada International ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés et publiés s'ils respectent la Nétiquette

Réponse *
Prénom *
Nom *
Courriel *
Ville *
Pays
Téléphone
Confirmation visuelle *
 
Tous les champs avec * sont obligatoires.

VOS CHOIX







TROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Envoyer votre photo!



MULTIMÉDIA




* RCI n'est aucunement responsable du contenu des sites externes