À L'AFFICHE

08 avril 2013

Le Codex Canadensis, la Nouvelle-France illustrée

Photo
Entre 1664 et 1675, un prêtre jésuite français, Louis Nicolas, explore la Nouvelle-France et y documente les plantes, les animaux, et les Amérindiens rencontrés. 

De retour en France, il réalise le Codex Canadensis.  L’ouvrage se compose de 53 planches illustrant 18 plantes, 67 mammifères, 56 oiseaux, 33 poissons et une dizaine de reptiles, batraciens et insectes.

Des croquis et dessins représentent aussi des artefacts produits par les peuples autochtones d'Amérique du Nord. Des images rares qui confèrent à ce document, oublié pendant 300 ans, une très grande valeur.

En plus des illustrations, Louis Nicolas a relaté dans l’Histoire naturelle des Indes occidentales, ce qu’il a vu et ceux qu’il a rencontrés.

Depuis 2011, le Codex Canadensis and the Writings of Louis Nicolas réunit pour la première fois le Codex et le récit, préparé sous la direction de François-Marc Gagnon, un spécialiste de l’art canadien, aidé de Nancy Senior et de Réal Ouellet.


« En tant qu’objet, ce livre est magnifique… En tant que geste éditorial, il est impeccable… En tant que fruit d’un travail de recherche interdisciplinaire, il est tout simplement exceptionnel »

Et pour toutes ces raisons, les auteurs du Codex Canadensis ont reçu le Prix Sir-John-A.-Macdonald pour le meilleur ouvrage savant en histoire canadienne, remis en 2012 par la Société historique du Canada.

The Codex Canadensis and the Writings of Louis Nicolas: The natural history of the New World, Histoire Naturelles des Indes Occidentales est un ouvrage bilingue paru aux Presses universitaires McGill-Queen’s.

Réal Ouellet

Membre du Célat et professeur associé de littérature française et québécoise à l’Université Laval, Réal Ouellet a été professeur invité aux universités de Ferrare, de la Colombie-Britannique, des Antilles et de la Guyane (Martinique), comme spécialiste de l’édition critique et de la narratologie.

La qualité de ses travaux a notamment été reconnue par l’octroi, en 1988 et 1989, d’une Bourse de recherche Killam, l’une des plus prestigieuses distinctions accordées à des chercheurs universitaires au Canada.

Romancier et nouvelliste, il a publié un roman historique (L’Aventurier du hasard. Le Baron de Lahontan, Septentrion, 1996) et deux recueils de nouvelles chez l’Instant même (Regards et dérives, 1997 ; Par ailleurs, 2005).


Entrevue d’Anne-Marie Yvon avec Réal Ouellet, professeur associé de littérature française et québécoise à l’Université Laval à Québec, qui a modernisé le texte en ancien français.
Vous devez avoir la dernière version de Flash Player installée.



COMMENTAIRES 

Commentez cet article

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie, et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio Canada International ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés et publiés s'ils respectent la Nétiquette

Réponse *
Prénom *
Nom *
Courriel *
Ville *
Pays
Téléphone
Confirmation visuelle *
 
Tous les champs avec * sont obligatoires.

VOS CHOIX







TROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Envoyer votre photo!



MULTIMÉDIA




* RCI n'est aucunement responsable du contenu des sites externes