À L'AFFICHE

21 septembre 2012

L'Afrique sera la future planche de salut de la francophonie mondiale

Photo
Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, accueille du 12 au 14 octobre 2012 le XIVe Sommet de la Francophonie. Les chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation internationale de la Francophonie se réuniront autour du thème : « Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale ».

Le choix de ce pays africain comme hôte de l'événement est lié directement au fait que l'avenir de la francophonie mondiale passerait par la vitalité démographique des pays africains francophones. La République démocratique du Congo compte actuellement 68 millions d'habitants et l'on s'attend à ce qu’elle devienne le plus important bassin mondial de nouveaux francophones en 2050 avec une population de 100 millions d’habitants!

Mais l'avenir de la francophonie passe-t-il vraiment par l'Afrique?

Une analyse de Stéphane Parent

Vous devez avoir la dernière version de Flash Player installée.



COMMENTAIRES 

02 octobre 2012 - 01:56

tout dire, je crois meame que le combat e9cologique est de9passe9 Sans retoemnr jusqu'e0 Rene9 Dumont, disons que, depuis une trentaine d'anne9es, des chercheurs proposent des alternatives e9nerge9tiques nous permettant de poursuivre le cheminement industriel et consume9riste e0 moindre frais, moindre dommage Les de9cisions n'ont pas e9te9 prises, nous sommes de9sormais au pied du mur. Il s'agit maintenant de reconside9rer les fondements / fondamentaux de l'existence et, tu as raison bien sfbr, on entre de plein pied dans la philosophie. Je ne sais plus si c'est toi ou moi (les deux?) qui en parlait re9cemment, la question tient de9sormais dans une socie9te9 de l'eatre plutf4t que de l'avoir Aucune e9cologie ne reme9diera e0 quoi que ce soit dans un tel contexte de fuite en avant productiviste/consume9riste. Le danger du manque de courage, tant des gouvernant que des pe9dagogues que des me9dias de masse, renone7ant e0 enseigner l'e9tat actuel, re9el et re9ellement critique, de la plane8te, c'est que le re9veil va eatre si brutal qu'il sera autoritaire, arme9 pour la protection des castes, et plongera l'humanite9 dans un chaos irre9versible. J'ai 50 ans, les derniers temps seront tendus mais e7a devrait passer Mes fils, beaucoup moins, quant e0 leurs enfants C'est e0 dire qu'il n'est plus temps de se dire que c'est complique9 ou difficile, plus temps de se demander si c'est faisable, c'est juste un me9chant red flag avant le crash!Proposer des solutions? Okay Elles sont pe9dagogiques et de9ontolgiques, doivent reposer sur le le9gislatif.Tous les me9dias doivent informer, sous forme de pub et d'article, de la re9alite9 des conse9quences de ce e0 quoi elles pre9disposent. Au meame titre que sur les paquets de clopes ou encore l'interdiction de pub pour l'alcool, sous une pub de jean's Est-ce que tu as use9 le tien? Plutf4t que d'en acheter un de9je0 use9 Et les conse9quences de ce geste. L'ide9e n'est pas de culpabiliser les consommateurs mais de les informer sur les conse9quences de leurs actes Pourquoi acceptons-nous de le faire quand les ballons d'une coupe du monde de foot sont cousus par des enfants esclaves et pas quand c'est toute l'humanite9 qui est en jeu?Un seul (gros) proble8me: tant que l'e9conomie est reine, tant que l'on ne peut pas repenser la vie sans son aval, rien n'est possible L'inversion des valeurs che8re e0 Fredo est plus que jamais ne9cessaire!

Envoyé par Asmer Asmer, adKKjtFeClGhHDlIhN, oZGqVPGe

27 septembre 2012 - 05:55

la tenue du sommet sur la francophonie en RDC n'est pas la solution aux problèmes que vit ce pays et d'autres pays de l'Afrique.A mon avis,les acteurs Africains devraient se surpasser et proscrire leur égo quant à la gestion de la chose publique qui engendre des tensions de tout genre.pour qu'une langue puisse éxistée et s'enracinée,il doit que les Hommes qui sont appelés à la vulgarisée puissent vivre en paix et doivent se reconnaitrent citoyen de tel où tel pays où de telle où telle contrée.la démocratie,le dévéloppement des pays Africains,la valeur de l'état de droit je veux dire la justice,l'oublie de l'autre sont autant des fléaux qui embarrassent et ombulent nos pays et parcontre les populations Africaines. si le sommet de la Francophonie peut débouchée aux résolution d'une amélioration des conditions de vie des populations, d'apprentissages,d'accés équitable dans les écoles et universités,et des enseignements de qualité avec les hommes formés à la dimension de l'eouvre alors l'on peu,peut-être espérer une lueure d'espoir à ses assises de Kinshasa.

Envoyé par Eric MAKKER MAKAMBA, Libreville, Gabon

25 septembre 2012 - 12:12

Nul n'ignore que l'Afrique est réellement la planche de salut pour la francophonie mondiale. En effet, tenir le XIV è sommet à Kinshasa n'est que justice car, la RDC est la seconde nation francophone après la France. Nous souhaitons qu'après ce sommet les grands efforts pour valoriser la langue française en Afrique soient fournis (construction d'écoles fiables, centres de recyclage, ...)d'autant plus que des grands investissements n'ont jamais été fait en Afrique.

Envoyé par Docing MASANKA, Kananga, R.D.Congo

24 septembre 2012 - 08:57

Je pense que la francophonie doit beaucoup compter sur l'Afrique. Elle a beaucoup plus d'avenir en Afrique dans les autres continents et même en Europe. Mais cela doit passer nécessairement par le devéloppement de ce continent noir.

Envoyé par Hassimi Sanogo, BOBO-Dioulasso, BURKINA FASO

22 septembre 2012 - 20:15

La Francophonie n'est certes pas la priorité pour la RDCongo ou pour les populations africaines en général. Cependant, les différentes institutions ou organismes dédiés à la Francophonie pourraient peut-être servir d'outils de développement pouvant se greffer aux efforts de reconstruction de ce pays toujours en guerre dans sa partie Est (ou en situation de «post-conflit» selon certains). Ce pays d'Afrique centrale est une fois et demie plus vaste que le Québec et compte dix fois plus d'habitants. C'est le quatrième pays le plus peuplé d'Afrique et le plus peuplé de la francophonie. Le Congo est un riche bassin de ressources qui sont mises en valeur par d'autres, que ce soit les Européens, les Canadiens et maintenant les Chinois mais dont ne profite aucunement sa population. À cause des nombreuses guerres civiles et des exactions des bandes armées durant les quinze dernières années, cinq à six millions de Congolais sont morts — soit presque autant que la population du Québec et le dixième de celle du Congo. La communauté internationale francophone devrait accroitre son soutien aux organisations des droits de la personne et du développement au Congo afin qu’elles puissent s’acquitter de leur mandat. Ce serait un fort symbole de l'intérêt réel porté aux populations d’Afrique et un geste porteur pour l’avenir de la francophonie.

Envoyé par Jacqueline Hekpazo, Montréal, Canada

  • 1
  • -2

Commentez cet article

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie, et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio Canada International ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés et publiés s'ils respectent la Nétiquette

Réponse *
Prénom *
Nom *
Courriel *
Ville *
Pays
Téléphone
Confirmation visuelle *
 
Tous les champs avec * sont obligatoires.

VOS CHOIX







TROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Envoyer votre photo!



MULTIMÉDIA




* RCI n'est aucunement responsable du contenu des sites externes