CHRONIQUES

10 février 2013

48 % des femmes célibataires font des recherches sur Facebook

Photo

AFP

Les réseaux sociaux et les téléphones mobiles changent-ils la nature des rendez-vous amoureux et rendent certaines pratiques de séduction dépassées? Une chronique de Zoubeir Jazi au micro de Raymond Desmarteau.
Selon un sondage réalisé par le site de rencontre, match.com, sur les habitudes de rencontre des célibataires qui cherchent une âme sœur, on apprend que:

Les femmes font mieux leurs devoirs que les hommes

48 % des femmes célibataires font des recherches sur Facebook sur la personne qu’elles vont rencontrer pour la première fois. Tandis que les hommes préfèrent découvrir par eux-mêmes, en personne, leurs partenaires féminins. Près de moitié des hommes (49 %) pense que la recherche sur quelqu'un avant un premier rendez-vous amoureux est inacceptable.

Facebook rend-il obsolète, inutile le premier rendez-vous amoureux?

Cette recherche sur Facebook rend -de prime à bord - la première rencontre pas nécessaire: elle offre des informations sur le profil, des affinités des prétendants. Elle enlève - de facto- l’aspect mystérieux et possiblement charmant de cette première prise de contact. Toutefois, ces informations, disponibles sur les réseaux sociaux, procurent une fausse impression d’intimité : savoir que la personne qui nous intéresse aime les chansons de Céline Dion et faire du vélo nous donnent une image parcellaire sur lui.

Nettoyer les murs FB avant de nettoyer votre domicile!

27 % des hommes célibataires et 26 % des femmes célibataires ont ou auraient nettoyé  leur mur Facebook avant d'accepter une demande d’une première rencontre amoureuse


La culture du « Hangout » remplace les rendez-vous amoureux chez les jeunes adultes

C’est flirter version 2.0. Entretenir une relation amoureuse occasionnelle sans trop s’engager et à moindre coût entre les jeunes adultes (20 ans et plus). Les moyens de communication des réseaux sociaux  et des téléphones mobiles (clavardages, textos, MMS…) sont les moyens préférés des adeptes de cette culture.
Le sexting est, toutefois, le côté sombre de cette culture. Le sondage a révélé que 32 % des célibataires ont envoyé une sexte et 51 %  en ont reçu un. 

Les séparations causées par Facebook

Publier des photos des rendez-vous  amoureux sur Facebook est la première raison évoquée par les hommes (48 %)  dans leurs décisions de séparation. Tandis que pour les femmes, ce sont les commentaires affichés sur le mur d’un autre membre FB …
Et 21 % parmi elles mettent fin à leurs relations lorsqu’elles remarquent que leur partenaire n’a pas changé son statut sur FB et il n’a pas indiqué sa relation avec elles.

Zoubeir Jazi

zoubeir.jazi@radio-canada.ca

Vous devez avoir la dernière version de Flash Player installée.


Toutes les chroniques

COMMENTAIRES 

Commentez cet article

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie, et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio Canada International ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés et publiés s'ils respectent la Nétiquette

Réponse *
Prénom *
Nom *
Courriel *
Ville *
Pays
Téléphone
Confirmation visuelle *
 
Tous les champs avec * sont obligatoires.

BLOGUE - REGARDS SUR L'ACTUALITÉ





TROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Envoyer votre photo!



MULTIMÉDIA




* RCI n'est aucunement responsable du contenu des sites externes