Entre mythes et réalités, préjugés et tolérance, où se situe la réalité des immigrants?
 

Le Canada polyglotte?

Lors du recensement de 2011, plus de 200 langues ont été déclarées comme langue parlée à la maison ou comme langue maternelle.

Près de 6,6 millions de personnes ont déclaré parler une autre langue que le français ou l’anglais à la maison.

 

Langue parlée à la maison et langue parlée de façon régulière

4,7 millions de ont déclaré parler une autre langue que le français ou l’anglais le plus souvent à la maison et près de 1,9 million de personnes ont déclaré parler ces langues de façon régulière, comme seconde langue (en plus du français ou de l’anglais).

Les langues maternelles en dehors du français et l’anglais dans les six plus grandes régions métropolitaines de recensement

 

Toronto

1,8 million de personnes parlent leur langue maternelle à la maison.

 

Montréal

626 000 personnes parlent leur langue maternelle le plus souvent à la maison. L’arabe et l’espagnol rassemblent près du tiers.

 

Vancouver

712 000 personnes parlent leur langue maternelle à la maison. Le pendjabi est la principale langue immigrante d’usage à la maison, suivi du cantonais et du mandarin.

 

Calgary

228 000 personnes parlent leur langue maternelle le plus souvent à la maison. Le pendjabi et le tagalog (Philippines) sont les principales langues maternelles d’usage à la maison, suivies par le chinois (cantonais et/ou du mandarin).

 

Edmonton

166 000 personnes parlent une langue immigrante le plus souvent à la maison. Le tagalog et le pendjabi sont les langues maternelles les plus déclarées comme langue d’usage à la maison.

 

Ottawa – Gatineau

141 000 personnes parlent une langue immigrante le plus souvent à la maison. L’arabe et l’espagnol sont les langues maternelles les plus déclarées comme langue d’usage à la maison.

Projections linguistiques, 2011-2016

En 2036 plus du quart de la population canadienne aura une langue maternelle autre que le français ou l’anglais.

On constatera donc une diminution de la proportion des populations de langue maternelle française et anglaise d’ici 2036 et une hausse de la diversité parmi les populations de langue officielle.

Aucun commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE