Entre mythes et réalités, préjugés et tolérance, où se situe la réalité des immigrants?

Glossaire

Faire un choix dans le menu ci-dessus

  • Accommodements raisonnables

    Forme d’assouplissement de la loi ou d’un règlement, visant à combattre la discrimination causée par l’application stricte d’une norme qui, dans certain de ses effets, pourrait porter atteinte au droit à l’égalité d’un citoyen.

  • Amalgame

    Langage qui consiste à assimiler abusivement des personnes, des groupes ou des idées dans le but de discréditer une personne, un groupe ou une population.

  • Asile

    Protection accordée à la personne qui craint avec raison d’être persécutée du fait de sa race, sa religion, sa nationalité, ses opinions politiques ou son appartenance à un groupe social particulier, ainsi qu’à celle qui risque la torture ou des traitements ou peines cruels et inusités.

  • Catégorie de l’expérience canadienne

    Catégorie d’immigration qui permet aux travailleurs étrangers et aux étudiants étrangers récemment diplômés qui travaillent au Canada de présenter une demande de résidence permanente.

  • Citoyen canadien

    Selon la Loi sur la citoyenneté, un citoyen est une personne qui est canadienne de naissance (née au Canada ou née à l’extérieur du Canada d’un parent citoyen canadien qui est lui-même né au Canada ou qui a obtenu la citoyenneté) ou a demandé et obtenu la citoyenneté canadienne (naturalisation).

  • Communauté culturelle

    Groupes sociaux étendus, issus des diverses nationalités (italienne, vietnamienne, etc.) d’immigration et des nations autochtones, et constituant des volets de la diversité culturelle irriguant les circuits de diffusion et d’échange dans la société québécoise.

  • Demande pour circonstances d’ordre humanitaire

    Une personne qui ne serait normalement pas admissible à la résidence permanente au Canada peut présenter une demande pour circonstances d’ordre humanitaire. Les circonstances d’ordre humanitaire s’appliquent aux personnes dont la situation est exceptionnelle.

  • Demandeur d’asile

    Une personne qui demande l’asile. Avant une détermination, on ne peut dire si le demandeur d’asile est ou non un réfugié. Les demandeurs d’asile reçoivent une détermination du statut de réfugié après leur arrivée au Canada.

  • Demandeur du statut de réfugié ou revendicateur du statut de réfugié

    Une personne qui a demandé l’asile (ces termes s’emploient plus couramment au Canada que « demandeur d’asile »).  Personne qui a demandé l’asile au Canada et qui attend que la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada rende une décision sur sa demande.

  • Différence entre réfugié et immigrant

    Un réfugié est forcé de fuir pour sauver sa vie.  Un immigrant choisit d’aller vivre dans un autre pays.

  • Discrimination

    Distinction, exclusion ou préférence fondées sur des motifs interdits et ayant pour effet de détruire ou de compromettre le droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne. (Immigration, Diversité et Inclusion Québec)

  • Diversité culturelle

    Caractère ou état résultant de la présence de cultures différentes sur un territoire ou dans une société donnée. (Thésaurus de l’activité gouvernementale)

  • Double citoyenneté ou citoyennetés multiples

    Situation d’une personne qui est le citoyen légal de deux ou plusieurs pays à la fois. La double citoyenneté ou les citoyennetés multiples sont autorisées en vertu de la législation canadienne en matière de citoyenneté. Certains pays ne les permettent pas.

  • Emigré

    Personne qui a quitté son pays pour des raisons économiques, politiques, etc., et qui est allée s’installer dans un autre. (Larousse).

  • Exigence linguistique

    Certains types de demandes exigent du demandeur qu’il possède un certain niveau de compétence en français ou en anglais. Le niveau de compétence linguistique requis diffère selon le type de demande soumise.

  • Exigences relatives à la résidence (citoyenneté)

    Durée pendant laquelle un résident permanent doit vivre au Canada pour être admissible à la citoyenneté canadienne.

  • Exigences relatives au parrainage

    Exigences auxquelles une personne doit satisfaire pour pouvoir parrainer un membre de sa famille qui souhaite venir au Canada en tant que résident permanent.

  • Immigrant

    Personne qui est ou qui a déjà été un immigrant reçu/résident permanent. Un immigrant reçu/résident permanent est une personne autorisée à vivre au Canada en permanence par les autorités de l’immigration.

  • Immigrant catégorie gens d’affaires

    Une catégorie qui englobe les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes. Une personne peut devenir résident permanent dans cette catégorie selon sa capacité à réussir son établissement économique au Canada.

  • Immigrant économique

    Catégorie d’immigrants sélectionnés en fonction de leurs compétences et de leur capacité de contribuer à l’économie du Canada. La catégorie de l’immigration économique regroupe les travailleurs qualifiés, les candidats des provinces et des territoires, les gens d’affaires, les travailleurs qualifiés du Québec et les membres de la catégorie de l’expérience canadienne, ainsi que leur conjoint et leurs personnes à charge.

  • Immigrant illégal

    Ces termes sont considérés comme problématiques parce qu’ils criminalisent la personne, plutôt que l’acte d’entrer ou de séjourner de façon irrégulière dans un pays. Qui plus est, l’utilisation du terme peut porter un jugement erroné et hâtif sur le statut de la personne. Dans le cas des personnes fuyant la persécution, le droit international reconnaît que les réfugiés pourraient être contraints d’entrer dans un pays sans autorisation et il serait donc inexact de les qualifier de « migrants illégaux ».

  • Immigrant investisseur

    Un terme utilisé pour décrire un immigrant admis au Canada qui possède une expérience dans l’exploitation d’une entreprise et a un avoir net d’au moins 1 600 000 $ CAN qu’il a obtenu licitement; ou qui a fait un investissement de 800 000 $ CAN.

  • Inclusivité

    Le fait d’impliquer tous les individus, sans discrimination liée à leur genre, orientation sexuelle, traditions, races, etc.

  • Intégration

    Adaptation des membres à un groupe ou d’un groupe à la société globale; degré selon lequel les comportements individuels et de groupes partiels s’accordent avec ce qu’attend la collectivité. (Thésaurus de l’activité gouvernementale)

  • Interculturel

    Terme utilisé pour qualifier le dialogue visant à rapprocher des communautés aux cultures diverses.

  • Migrant économique

    Une personne qui change de pays afin d’entreprendre un travail ou afin d’avoir un meilleur futur économique. Ce terme est correctement employé lorsque les motivations sont purement d’ordre économique.

  • Minorités visibles

    Selon la Loi sur l’équité en matière d’emploi, on entend par minorités visibles « les personnes autres que les Autochtones, qui ne sont pas de race blanche ou qui n’ont pas la peau blanche ». Il s’agit principalement des groupes suivants : Sud-Asiatique, Chinois, Noir, Philippin, Latino-Américain, Arabe, Asiatique du Sud-Est, Asiatique occidental, Coréen et Japonais.

    Les trois autres groupes désignés en vertu de la Loi sur l’équité en matière d’emploi sont les femmes, les Autochtones et les personnes ayant une incapacité.

  • Multiculturalisme

    Terme employé au Canada pour désigner la coexistence de différentes cultures au sein de la population.

  • Personne à charge d’un réfugié

    Membre de la famille d’un réfugié au Canada dont la demande de résidence permanente est traitée en même temps que celle du demandeur principal.

  • Personne parrainée

    Étranger qui a présenté une demande de résidence permanente au titre de la catégorie du regroupement familial, qui peut être parrainé par un répondant canadien approuvé et qui satisfait aux exigences de la catégorie du regroupement familial.

  • Personne protégée

    Personne à qui le statut de réfugié au sens de la Convention ou de personne en situation semblable a été reconnu par un agent canadien des visas à l’étranger, par la Commission de l’immigration et du statut de réfugié comme réfugié ou personne à protéger au Canada, ou personne ayant obtenu une réponse favorable à l’examen des risques avant renvoi.

  • Préjugés

    Attitudes et opinions sur une personne ou un groupe social, fondées sur des informations insuffisantes ou inadéquates. Bien qu’il puisse aussi bien être favorable que défavorable, le préjugé implique une généralisation abusive qui réduit une personne ou un groupe social à des caractéristiques assignées à tort et qui a pour effet de ne pas reconnaître la personne ou le groupe dans toute sa complexité.

  • Programme des travailleurs étrangers temporaires

    Ce programme permet aux employeurs de recruter des travailleurs étrangers pour combler des pénuries de main d’œuvre et de compétences à court terme quand il n’y a pas de Canadiens pouvant occuper les postes. Une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) doit être effectuée pour recruter dans le cadre de ce programme.

  • Racisation

    Processus de classification des personnes et des groupes sociaux en fonction d’attributs physiques ou culturels. Bien qu’il soit aujourd’hui admis qu’il n’y ait pas de groupes raciaux, la persistance de croyances et de pratiques racistes a pour effet de produire des groupes racisés, traités différemment souvent à cause d’attributs culturels généralisés. (Immigration, Diversité et Inclusion Québec)

  • Racisme

    Le racisme désigne l’ensemble des croyances et des pratiques, tant individuelles qu’institutionnelles, qui excluent et infériorisent une personne ou un groupe social sur la base d’attributs physiques externes, tels que la couleur de la peau, la texture des cheveux, la forme des yeux.
    Théorie selon laquelle certaines « races » seraient supérieures aux autres. Attitude d’hostilité systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes.

  • Réfugié

    La personne, au Canada ou à l’étranger, à qui on reconnaît la qualité de réfugié au sens de la Convention de Genève de 1951 ou de personne protégée est présumée avoir le statut de réfugié au Canada. Ce statut est octroyé en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.  Lorsqu’un réfugié devient citoyen d’un autre pays (comme le Canada), il n’est plus un réfugié.

  • Réfugié admis au Canada

    Résident permanent de la catégorie des réfugiés dont la demande d’asile a été acceptée et qui a ensuite demandé et obtenu le statut de résident permanent au Canada.

  • Réfugié autonome

    Personne reconnue comme réfugié au sens de la Convention à l’étranger ou comme membre de la catégorie de personnes de pays d’accueil et qui dispose de ressources financières suffisantes pour subvenir à ses besoins au Canada.

  • Réfugié parrainé par le secteur privé

    Personne à l’étranger ayant qualité de réfugié au sens de la Convention ou appartenant à la catégorie de personnes de pays d’accueil et qui recevra un soutien financier et autre d’un répondant privé pendant un an après son arrivée au Canada. Les signataires d’entente de parrainage (SEP), les groupes de cinq et les répondants communautaires sont des répondants privés.

  • Réfugié politique ou économique

    Ces termes n’ont aucune signification au sens juridique et porte confusion du fait qu’ils suggèrent incorrectement qu’il existe différentes catégories de réfugiés.

  • Réfugié pris en charge par le gouvernement (RPG)

    Personne se trouvant à l’étranger à qui le statut de réfugié au sens de la Convention a été reconnu et qui recevra un soutien financier et autre du gouvernement du Canada ou de la province de Québec pendant un an après son arrivée au Canada.

    Les RPG sont sélectionnés parmi les demandes présentées par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et d’autres organisations de recommandation.

  • Relation de complaisance

    Mariage, union de fait, relation entre partenaires conjugaux ou adoption non authentique ou conclue dans le but d’obtenir un statut ou un privilège au Canada. Les personnes concernées ne sont pas membres de la catégorie du regroupement familial.

  • Résident temporaire

    (Termes connexes :Visiteur, Tourist) Étranger qui se trouve légalement au Canada pour une courte période. Les résidents temporaires sont notamment les étudiants, les travailleurs étrangers et les visiteurs, comme les touristes.

  • Résident temporaire protégé

    Personne admise au Canada en vertu d’un permis de séjour temporaire, parce qu’un agent canadien des visas à l’étranger a déterminé que sa vie, sa liberté ou son intégrité physique était directement menacée.

  • Réunification familiale

    Qu’ils aient été réinstallés au Canada ou qu’ils soient arrivés en tant que demandeurs d’asile, les réfugiés doivent être en mesure de pouvoir rapidement se réunir avec leur famille. À plusieurs reprises, lorsque les réfugiés sont obligés de fuir, les parents sont séparés de leurs enfants ou les époux sont séparés l’un de l’autre.

  • Sans papiers/sans statut

    Une personne qui n’a pas reçu la permission de rester dans le pays ou qui est restée au-delà de la période de validité de son visa. Peuvent être inclues dans ce terme des personnes qui ont été pénalisées par les failles du système, tels les demandeurs d’asile dont la demande a été refusée, mais qui ne sont pas renvoyés à cause d’une situation de risque généralisé dans leur pays d’origine.

  • Seconde génération (Deuxième génération et plus)

    Désigne les personnes qui sont nées au Canada et dont au moins l’un des parents est né à l’extérieur du Canada ou qui sont arrivées au pays en très base âge. La troisième génération ou plus désigne les personnes nées au Canada et dont les deux parents sont nés au Canada.

  • Stéréotypes

    Croyances et représentations simplifiées d’une personne ou d’un groupe social auxquels des attributs sont associés, habituellement des caractéristiques physiques ou culturelles perçues. Comme le préjugé, le stéréotype peut être positif ou négatif, mais il s’agit néanmoins d’une simplification abusive qui a pour effet de ne pas reconnaître la personne ou le groupe pour ce qu’il est. (Immigration, Diversité et Inclusion Québec)

  • Tiers pays sûr

    Pays, autre que le Canada et le pays présumé de persécution, où une personne peut présenter une demande d’asile. Au Canada, la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés établit les critères pris en compte pour qualifier un pays de tiers pays sûr.

  • Titre de voyage pour réfugié

    Document que les personnes au Canada ayant le statut de personne protégée peuvent utiliser pour voyager à l’extérieur du Canada. Il s’agit notamment des réfugiés et des personnes qui ont obtenu une décision favorable à l’égard de leur demande d’examen des risques avant renvoi.

  • Travailleur qualifié (fédéral)

    Un immigrant sélectionné en tant que résident permanent en fonction de ses études, de son expérience de travail, de son niveau de maîtrise du français ou de l’anglais ou d’autres critères qui facilitent vraisemblablement la réussite sur le marché du travail canadien. Les conjoints et enfants sont inclus dans la demande. Le Québec sélectionne ses propres travailleurs qualifiés en vertu de la catégorie des travailleurs qualifiés du Québec (TQQ).

  • Voie directe vers la citoyenneté

    Processus prévu pour un enfant né et adopté à l’étranger par des parents canadiens afin qu’il se voie attribuer la citoyenneté sans avoir à immigrer d’abord au Canada.

  • Accommodements raisonnables

    Forme d’assouplissement de la loi ou d’un règlement, visant à combattre la discrimination causée par l’application stricte d’une norme qui, dans certain de ses effets, pourrait porter atteinte au droit à l’égalité d’un citoyen.

  • Amalgame

    Langage qui consiste à assimiler abusivement des personnes, des groupes ou des idées dans le but de discréditer une personne, un groupe ou une population.

  • Asile

    Protection accordée à la personne qui craint avec raison d’être persécutée du fait de sa race, sa religion, sa nationalité, ses opinions politiques ou son appartenance à un groupe social particulier, ainsi qu’à celle qui risque la torture ou des traitements ou peines cruels et inusités.

  • Catégorie de l’expérience canadienne

    Catégorie d’immigration qui permet aux travailleurs étrangers et aux étudiants étrangers récemment diplômés qui travaillent au Canada de présenter une demande de résidence permanente.

  • Citoyen canadien

    Selon la Loi sur la citoyenneté, un citoyen est une personne qui est canadienne de naissance (née au Canada ou née à l’extérieur du Canada d’un parent citoyen canadien qui est lui-même né au Canada ou qui a obtenu la citoyenneté) ou a demandé et obtenu la citoyenneté canadienne (naturalisation).

  • Communauté culturelle

    Groupes sociaux étendus, issus des diverses nationalités (italienne, vietnamienne, etc.) d’immigration et des nations autochtones, et constituant des volets de la diversité culturelle irriguant les circuits de diffusion et d’échange dans la société québécoise.

  • Demande pour circonstances d’ordre humanitaire

    Une personne qui ne serait normalement pas admissible à la résidence permanente au Canada peut présenter une demande pour circonstances d’ordre humanitaire. Les circonstances d’ordre humanitaire s’appliquent aux personnes dont la situation est exceptionnelle.

  • Demandeur d’asile

    Une personne qui demande l’asile. Avant une détermination, on ne peut dire si le demandeur d’asile est ou non un réfugié. Les demandeurs d’asile reçoivent une détermination du statut de réfugié après leur arrivée au Canada.

  • Demandeur du statut de réfugié ou revendicateur du statut de réfugié

    Une personne qui a demandé l’asile (ces termes s’emploient plus couramment au Canada que « demandeur d’asile »).  Personne qui a demandé l’asile au Canada et qui attend que la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada rende une décision sur sa demande.

  • Différence entre réfugié et immigrant

    Un réfugié est forcé de fuir pour sauver sa vie.  Un immigrant choisit d’aller vivre dans un autre pays.

  • Discrimination

    Distinction, exclusion ou préférence fondées sur des motifs interdits et ayant pour effet de détruire ou de compromettre le droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne. (Immigration, Diversité et Inclusion Québec)

  • Diversité culturelle

    Caractère ou état résultant de la présence de cultures différentes sur un territoire ou dans une société donnée. (Thésaurus de l’activité gouvernementale)

  • Double citoyenneté ou citoyennetés multiples

    Situation d’une personne qui est le citoyen légal de deux ou plusieurs pays à la fois. La double citoyenneté ou les citoyennetés multiples sont autorisées en vertu de la législation canadienne en matière de citoyenneté. Certains pays ne les permettent pas.

  • Emigré

    Personne qui a quitté son pays pour des raisons économiques, politiques, etc., et qui est allée s’installer dans un autre. (Larousse).

  • Exigence linguistique

    Certains types de demandes exigent du demandeur qu’il possède un certain niveau de compétence en français ou en anglais. Le niveau de compétence linguistique requis diffère selon le type de demande soumise.

  • Exigences relatives à la résidence (citoyenneté)

    Durée pendant laquelle un résident permanent doit vivre au Canada pour être admissible à la citoyenneté canadienne.

  • Exigences relatives au parrainage

    Exigences auxquelles une personne doit satisfaire pour pouvoir parrainer un membre de sa famille qui souhaite venir au Canada en tant que résident permanent.

  • Immigrant

    Personne qui est ou qui a déjà été un immigrant reçu/résident permanent. Un immigrant reçu/résident permanent est une personne autorisée à vivre au Canada en permanence par les autorités de l’immigration.

  • Immigrant catégorie gens d’affaires

    Une catégorie qui englobe les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes. Une personne peut devenir résident permanent dans cette catégorie selon sa capacité à réussir son établissement économique au Canada.

  • Immigrant économique

    Catégorie d’immigrants sélectionnés en fonction de leurs compétences et de leur capacité de contribuer à l’économie du Canada. La catégorie de l’immigration économique regroupe les travailleurs qualifiés, les candidats des provinces et des territoires, les gens d’affaires, les travailleurs qualifiés du Québec et les membres de la catégorie de l’expérience canadienne, ainsi que leur conjoint et leurs personnes à charge.

  • Immigrant illégal

    Ces termes sont considérés comme problématiques parce qu’ils criminalisent la personne, plutôt que l’acte d’entrer ou de séjourner de façon irrégulière dans un pays. Qui plus est, l’utilisation du terme peut porter un jugement erroné et hâtif sur le statut de la personne. Dans le cas des personnes fuyant la persécution, le droit international reconnaît que les réfugiés pourraient être contraints d’entrer dans un pays sans autorisation et il serait donc inexact de les qualifier de « migrants illégaux ».

  • Immigrant investisseur

    Un terme utilisé pour décrire un immigrant admis au Canada qui possède une expérience dans l’exploitation d’une entreprise et a un avoir net d’au moins 1 600 000 $ CAN qu’il a obtenu licitement; ou qui a fait un investissement de 800 000 $ CAN.

  • Inclusivité

    Le fait d’impliquer tous les individus, sans discrimination liée à leur genre, orientation sexuelle, traditions, races, etc.

  • Intégration

    Adaptation des membres à un groupe ou d’un groupe à la société globale; degré selon lequel les comportements individuels et de groupes partiels s’accordent avec ce qu’attend la collectivité. (Thésaurus de l’activité gouvernementale)

  • Interculturel

    Terme utilisé pour qualifier le dialogue visant à rapprocher des communautés aux cultures diverses.

  • Migrant économique

    Une personne qui change de pays afin d’entreprendre un travail ou afin d’avoir un meilleur futur économique. Ce terme est correctement employé lorsque les motivations sont purement d’ordre économique.

  • Minorités visibles

    Selon la Loi sur l’équité en matière d’emploi, on entend par minorités visibles « les personnes autres que les Autochtones, qui ne sont pas de race blanche ou qui n’ont pas la peau blanche ». Il s’agit principalement des groupes suivants : Sud-Asiatique, Chinois, Noir, Philippin, Latino-Américain, Arabe, Asiatique du Sud-Est, Asiatique occidental, Coréen et Japonais.

    Les trois autres groupes désignés en vertu de la Loi sur l’équité en matière d’emploi sont les femmes, les Autochtones et les personnes ayant une incapacité.

  • Multiculturalisme

    Terme employé au Canada pour désigner la coexistence de différentes cultures au sein de la population.

  • Personne à charge d’un réfugié

    Membre de la famille d’un réfugié au Canada dont la demande de résidence permanente est traitée en même temps que celle du demandeur principal.

  • Personne parrainée

    Étranger qui a présenté une demande de résidence permanente au titre de la catégorie du regroupement familial, qui peut être parrainé par un répondant canadien approuvé et qui satisfait aux exigences de la catégorie du regroupement familial.

  • Personne protégée

    Personne à qui le statut de réfugié au sens de la Convention ou de personne en situation semblable a été reconnu par un agent canadien des visas à l’étranger, par la Commission de l’immigration et du statut de réfugié comme réfugié ou personne à protéger au Canada, ou personne ayant obtenu une réponse favorable à l’examen des risques avant renvoi.

  • Préjugés

    Attitudes et opinions sur une personne ou un groupe social, fondées sur des informations insuffisantes ou inadéquates. Bien qu’il puisse aussi bien être favorable que défavorable, le préjugé implique une généralisation abusive qui réduit une personne ou un groupe social à des caractéristiques assignées à tort et qui a pour effet de ne pas reconnaître la personne ou le groupe dans toute sa complexité.

  • Programme des travailleurs étrangers temporaires

    Ce programme permet aux employeurs de recruter des travailleurs étrangers pour combler des pénuries de main d’œuvre et de compétences à court terme quand il n’y a pas de Canadiens pouvant occuper les postes. Une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) doit être effectuée pour recruter dans le cadre de ce programme.

  • Racisation

    Processus de classification des personnes et des groupes sociaux en fonction d’attributs physiques ou culturels. Bien qu’il soit aujourd’hui admis qu’il n’y ait pas de groupes raciaux, la persistance de croyances et de pratiques racistes a pour effet de produire des groupes racisés, traités différemment souvent à cause d’attributs culturels généralisés. (Immigration, Diversité et Inclusion Québec)

  • Racisme

    Le racisme désigne l’ensemble des croyances et des pratiques, tant individuelles qu’institutionnelles, qui excluent et infériorisent une personne ou un groupe social sur la base d’attributs physiques externes, tels que la couleur de la peau, la texture des cheveux, la forme des yeux.
    Théorie selon laquelle certaines « races » seraient supérieures aux autres. Attitude d’hostilité systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes.

  • Réfugié

    La personne, au Canada ou à l’étranger, à qui on reconnaît la qualité de réfugié au sens de la Convention de Genève de 1951 ou de personne protégée est présumée avoir le statut de réfugié au Canada. Ce statut est octroyé en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.  Lorsqu’un réfugié devient citoyen d’un autre pays (comme le Canada), il n’est plus un réfugié.

  • Réfugié admis au Canada

    Résident permanent de la catégorie des réfugiés dont la demande d’asile a été acceptée et qui a ensuite demandé et obtenu le statut de résident permanent au Canada.

  • Réfugié autonome

    Personne reconnue comme réfugié au sens de la Convention à l’étranger ou comme membre de la catégorie de personnes de pays d’accueil et qui dispose de ressources financières suffisantes pour subvenir à ses besoins au Canada.

  • Réfugié parrainé par le secteur privé

    Personne à l’étranger ayant qualité de réfugié au sens de la Convention ou appartenant à la catégorie de personnes de pays d’accueil et qui recevra un soutien financier et autre d’un répondant privé pendant un an après son arrivée au Canada. Les signataires d’entente de parrainage (SEP), les groupes de cinq et les répondants communautaires sont des répondants privés.

  • Réfugié politique ou économique

    Ces termes n’ont aucune signification au sens juridique et porte confusion du fait qu’ils suggèrent incorrectement qu’il existe différentes catégories de réfugiés.

  • Réfugié pris en charge par le gouvernement (RPG)

    Personne se trouvant à l’étranger à qui le statut de réfugié au sens de la Convention a été reconnu et qui recevra un soutien financier et autre du gouvernement du Canada ou de la province de Québec pendant un an après son arrivée au Canada.

    Les RPG sont sélectionnés parmi les demandes présentées par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et d’autres organisations de recommandation.

  • Relation de complaisance

    Mariage, union de fait, relation entre partenaires conjugaux ou adoption non authentique ou conclue dans le but d’obtenir un statut ou un privilège au Canada. Les personnes concernées ne sont pas membres de la catégorie du regroupement familial.

  • Résident temporaire

    (Termes connexes :Visiteur, Tourist) Étranger qui se trouve légalement au Canada pour une courte période. Les résidents temporaires sont notamment les étudiants, les travailleurs étrangers et les visiteurs, comme les touristes.

  • Résident temporaire protégé

    Personne admise au Canada en vertu d’un permis de séjour temporaire, parce qu’un agent canadien des visas à l’étranger a déterminé que sa vie, sa liberté ou son intégrité physique était directement menacée.

  • Réunification familiale

    Qu’ils aient été réinstallés au Canada ou qu’ils soient arrivés en tant que demandeurs d’asile, les réfugiés doivent être en mesure de pouvoir rapidement se réunir avec leur famille. À plusieurs reprises, lorsque les réfugiés sont obligés de fuir, les parents sont séparés de leurs enfants ou les époux sont séparés l’un de l’autre.

  • Sans papiers/sans statut

    Une personne qui n’a pas reçu la permission de rester dans le pays ou qui est restée au-delà de la période de validité de son visa. Peuvent être inclues dans ce terme des personnes qui ont été pénalisées par les failles du système, tels les demandeurs d’asile dont la demande a été refusée, mais qui ne sont pas renvoyés à cause d’une situation de risque généralisé dans leur pays d’origine.

  • Seconde génération (Deuxième génération et plus)

    Désigne les personnes qui sont nées au Canada et dont au moins l’un des parents est né à l’extérieur du Canada ou qui sont arrivées au pays en très base âge. La troisième génération ou plus désigne les personnes nées au Canada et dont les deux parents sont nés au Canada.

  • Stéréotypes

    Croyances et représentations simplifiées d’une personne ou d’un groupe social auxquels des attributs sont associés, habituellement des caractéristiques physiques ou culturelles perçues. Comme le préjugé, le stéréotype peut être positif ou négatif, mais il s’agit néanmoins d’une simplification abusive qui a pour effet de ne pas reconnaître la personne ou le groupe pour ce qu’il est. (Immigration, Diversité et Inclusion Québec)

  • Tiers pays sûr

    Pays, autre que le Canada et le pays présumé de persécution, où une personne peut présenter une demande d’asile. Au Canada, la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés établit les critères pris en compte pour qualifier un pays de tiers pays sûr.

  • Titre de voyage pour réfugié

    Document que les personnes au Canada ayant le statut de personne protégée peuvent utiliser pour voyager à l’extérieur du Canada. Il s’agit notamment des réfugiés et des personnes qui ont obtenu une décision favorable à l’égard de leur demande d’examen des risques avant renvoi.

  • Travailleur qualifié (fédéral)

    Un immigrant sélectionné en tant que résident permanent en fonction de ses études, de son expérience de travail, de son niveau de maîtrise du français ou de l’anglais ou d’autres critères qui facilitent vraisemblablement la réussite sur le marché du travail canadien. Les conjoints et enfants sont inclus dans la demande. Le Québec sélectionne ses propres travailleurs qualifiés en vertu de la catégorie des travailleurs qualifiés du Québec (TQQ).

  • Voie directe vers la citoyenneté

    Processus prévu pour un enfant né et adopté à l’étranger par des parents canadiens afin qu’il se voie attribuer la citoyenneté sans avoir à immigrer d’abord au Canada.