Rencontre avec les descendants des Mayes, pionniers noirs dans l’Ouest

Mattie Mayes était réputée pour ses talents de sage-femme dans les environs d’Eldon. Photo : Archives provinciales de la Saskatchewan/R-A10362

ICI SASKATCHEWAN |Un texte d’Omayra Issa | 

« Je pense que lorsqu’ils sont arrivés, il y avait des cerises partout. Mais leur premier hiver a dû être très difficile, car ils n’étaient pas habitués au froid », raconte, d’un ton serein, le doyen Murray Mayes, 85 ans.

Il y a plus de 110 ans, les plaines canadiennes accueillaient les premiers Noirs. Des centaines d’Afro-Américains en quête d’un meilleur avenir se sont installés, notamment en Saskatchewan.

L’histoire de la famille Mayes a été marquée par l’esclavage, la ségrégation raciale, la guerre civile et le désir de s’émanciper en accédant à des terres bon marché au Canada.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RCI • Radio Canada International
Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada
Vidéos
Mississippi
Mois de l’histoire des noirs à Québec
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

View Results