Les hockeyeurs afro-canadiens célébrés à Halifax

Share
Rare photo des Seasides d’Africville, un club de la Coloured Hockey League en Nouvelle-Écosse qui a été formé vers 1900. Photo : Nova Scotia Sport Hall of Fame

Radio-Canada Nouvelle-Écosse|

La contribution au sport des joueurs de hockey de descendance africaine est à l’honneur à Halifax, dimanche, alors que deux équipes s’affrontent en l’honneur de leurs ancêtres qui jouaient sur les lacs gelés et patinoires extérieures des Maritimes il y a plus de 100 ans.

La Coloured Hockey League (CHL) était une ligue composée de joueurs noirs, fondée en 1895 par des Afro-Néo-Écossais. Les historiens estiment qu’environ 400 joueurs de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard en ont fait partie.

Dimanche, sur la glace de l’aréna Centennial à Halifax, les hockeyeurs revêtiront les couleurs de deux anciennes équipes de la CHL, les Mossbacks d’Hammonds Plains en Nouvelle-Écosse, et les Rangers de Charlottetown.

Le match, présenté dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs, servira à amasser des fonds pour un programme de hockey.

Les Sheiks de Truro. Photo : Courtoisie de David Carter

« Notre mission est entre autres de faire connaître la ligue qui a existé de 1895 aux années 1930 », explique Calvin Barton, un des organisateurs du match annuel et trésorier de la Black Ice Hockey and Sports Hall of Fame Society.

Mike Mansfield a disputé chacun de ces matchs annuels jusqu’à maintenant. Il est le petit-fils d’Edgar « King » Mansfield, l’un des joueurs étoiles de la CHL.

« Ils l’ont surnommé King parce qu’il était le roi de la glace », dit Mansfield.

La renommée de « King » Mansfield était telle que des recruteurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) s’étaient déplacés dans les Maritimes pour le voir jouer.

« Les Red Wings de Détroit sont venus ici une fois et, après avoir regardé quelques-uns des joueurs, ils ont demandé : “Où est ce gars, le roi de la glace ? » », dit M. Mansfield. « Quand on leur a montré mon grand-père qui était en train de jouer, ils ont fait :  » Oh, vous ne nous aviez pas dit ça ”, que ce roi de la glace était en fait un homme noir. »

Willie O'Ree, natif de Fredericton au Nouveau-Brunswick, a été en 1958 le premier Noir à jouer dans la LNH. Photo : Associated Press
Willie O’Ree, natif de Fredericton au Nouveau-Brunswick, a été en 1958 le premier Noir à jouer dans la LNH. Photo : Associated Press

 

Parmi les clubs de la Coloured Hockey League des Maritimes, on comptait les Eurekas d’Halifax, les Jubilees de Dartmouth, les Royals d’Amherst, les Speed Boys de New Glasgow, les Victorias et plus tard les Sheiks de Truro.

Africville, cette communauté afro-néo-écossaise au nord de la péninsule d’Halifax dont le quartier a été rasé et les résidents déplacés sans cérémonie dans les années 1960, comptait deux équipes : les Seasides et les Brown Bombers.

« Ils jouaient sur les lacs d’Halifax et de Dartmouth, et parfois quand le havre d’Halifax gelait, ils jouaient dessus aussi », explique Mike Mansfield. « Ils attiraient de grandes foules, c’était vraiment un grand événement social. »

Les profits du match amical de dimanche à l’aréna Centennial entre les Mossbacks et les Rangers serviront à financer un programme de Hockey Nouvelle-Écosse pour les jeunes hockeyeurs afro-néo-écossais âgés de 4 à 8 ans.

 

Radio-Canada avec CBC

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RCI • Radio Canada International

À PROPOS DU MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS

Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada
Vidéos
Mississippi
Mois de l’histoire des noirs à Québec
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

View Results