Abattre un ours grizzly le long d’une route au Yukon – Absurde selon un chasseur

Share
Un ours grizzly. (Jim Urquhart / AP Photo)
Un ours grizzly. (Jim Urquhart / AP Photo)

Un chasseur de Carcross au Yukon vient de lancer une campagne sur les média sociaux afin d’interdire la chasse en bordure de route sur l’ensemble de ce territoire nordique canadien. C’est l’abattage d’un grizzly blond le long de la route Tagish qui a incité Greg Karais à lancer cette campagne.De fait, un gros ours grizzly blond, bien connu des résidents de la région de de Carcross Tagish, a été abattu « légalement » de la route le 22 mai dernier.

Selon plusieurs personnes, la bête n’était ni agressive ne violente. Un ancien de la Première Nation Carcross Tagish avait même déclaré qu’il était « l’ours spirituel de la communauté.»

Greg Karais affirme que la faune sauvage qui peut être vue le long des routes du Yukon constitue un attrait majeur pour le territoire. Ces animaux devraient être protégés des chasseurs qui restent le long des routes. « Il y avait une valeur économique à cet ours. Il a fait naître tellement de sourires sur des visages de personnes qui n’avaient jamais vu de grizzly, » souligne Greg Karais. « C’est la faune qui attire les touristes, qui crée des souvenirs impérissables. Abattre un ours le long d’une route, c’est un manque total de classe et ce n’est pas de la chasse, c’est de l’abattage.»

La campagne sur Facebook de Greg Karais fait la promotion de la création d’un corridor où la chasse serait interdite en tout temps le long des routes du Yukon.

Share
Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *