Labrador – Stabilisation des feux de forêt près de Wabush

Share
Les lumières de Wabush au Labrador et les feux de forêt tout près. (Courtoisie Joël Dumais / CBC.ca)
Les lumières de Wabush au Labrador et les feux de forêt tout près. (Courtoisie Joël Dumais / CBC.ca)

Les autorités policières du Labrador permettent maintenant aux automobilistes de rouler sur une plus grande partie de l’autoroute du Labrador bien que des feux fassent encore rage dans la forêt qu’elle traverse. L’autoroute du Labrador a été fermée la semaine dernière, isolant complètement les villes de Wabush et de Labrador City.

Trois avions bombardiers d’eau et six hélicoptères se sont ajoutés lundi aux équipes qui combattent le plus gros des feux de forêt qui, depuis qu’il s’est déclaré le 23 juin dernier, a consumé 270 kilomètres carrés de forêt au Labrador et au Québec.L’équipage d’un des hélicoptères se sert d’un scanner à infrarouge pour dénicher les points chauds qui risquent toujours de s’embraser ou de reprendre vie sils n’ont pas été correctement éteints.

La force policière du Labrador, la Royal Newfoundland Constabulary, a déclaré avoir pu déplacer ses points de contrôle de 15 kilomètres vers l’est, à l’intérieur de la zone jusqu’alors interdite à toute circulation. Des sections de l’autoroute du Labrador ont été tour à tour fermées au cours des dernières semaines, la Royal Newfoundland Constabulary offrant des services d’escorte et de gestion de convoi aux véhicules d’urgence, ambulances et autres, qui devaient passer. Par contre, elle recommande fortement aux propriétaires de chalets dans le bois de ne pas s’aventurer en forêt.

La guerre au feu de forêt a été sérieusement freinée par les conditions météorologiques des derniers jours; faible visibilité et changement de la direction des vents retenaient les appareils au sol. Un hélicoptère a pu décoller et entrer en fonction dimanche. De plus, un bombardier d’eau est resté coincé dans le lac Moosehesad où il remplissait ses soutes. Une panne électrique est à l’origine de cet incident.

Plusieurs régions du Labrador ont été privées de service téléphonique et d’Internet vendredi soir quand le feu a détruit une ligne principale de fibre optique. Les services sont rétablis depuis dimanche en soirée.

L’état d’urgence est toujours maintenu à Wabush, une ville minière de près de 2 000 résidents. Une évacuation partielle a même été décrétée le 28 juin en raison de la piètre qualité de l’air.

Share
Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *