Feux de forêt dans les TNO – Évacuation forcée de Wrigley

Share
Photo aérienne prise le 2 juillet dernier du feu de forêt près de Wrigley dans les TNO (Ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles des TNO)
Photo aérienne prise le 2 juillet dernier du feu de forêt près de Wrigley dans les TNO (Ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles des TNO)

La petite communauté de Wrigley dans les Territoires du Nord-Ouest, appelée Pedzeh Kj (lieu de l’argile) par les Dehcho qui y résident, a été évacuée d’urgence en raison du feu de forêt qui fait rage tout près. Hier après-midi vers 16h15 heure locale, le brasier n’était qu’à 25 kilomètres du centre de Wrigley. Il fait aussi rage tout près de l’autoroute et, pire encore, tout près du pipeline de la société Enbridge.

« Le foyer d’incendie menace le camp de base de Enbridge qui est en fait une station de pompage à moins de 10 kilomètres du village. On doit donc s’assurer que personne ne reste pris à Pedzeh Kj d’où l’évacuation, » explique Madame Sharon Pellissey, cheffe adjointe de la Première Nation Pehdzeh Ki.

Les résidents de l’endroit pouvait encore quitter par le route; ils doivent se rendre à Fort Simpson le plus tôt possible où un centre d’accueil a été installé pour les recevoir.

Les pompiers combattent cet incendie depuis plus d’une semaine. Comme le disent les gens de Pedzeh Kj « Les vents ont fait sauter le feu par-dessus les montagnes ». Le feu de forêt a repris en intensité dans la vallée tout proche. Une équipe de surveillance d’une vingtaine de personnes reste à Wrigley. Un plan d’évacuation d’urgence par bateau leur est proposé si jamais le feu s’attaquait au village.

Le pipeline de la société Enbridge se trouve tout près du foyer d’incendie. Enbridge a son propre protocole pour faire face à des situations d’urgence de cette nature; il est peu probable qu’elle ferme le pipeline.

Près de 120 personnes vivent à Wrigley / Pedzeh Kj. Cette petite communauté se trouve à 750 kilomètres au nord-ouest de Yellowknife.

Share
Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *