Un droit d’exploitation minière pour des éoliennes – Une première chez les Kluane du Yukon

Share
Exploration minière au Yukon
Exploration minière au Yukon (CBC)

Une première nation du Yukon crée une première en ce qui concerne les ententes minières sur les territoires ancestraux, une entente qui pourrait, à terme, générer des investissements intéressant en énergie éolienne.

La chef Mathieya Alatini de la nation Kluane affirme que l’entente conclue avec la société minière Teck Resources amènera un développement économique pour sa nation et générera des bienfaits durables.

« Nous ne voulions pas que de l’argent de la part de Teck Resources car tout un chacun a la main tendue. Teck Resources a investi dans notre fond communautaire et j’espère avoir accès à leur expertise en sources alternatives de production énergétique. »

La chef Alatini affirme que la première nation Kluane cherche à savoir si des turbines éoliennes peuvent être érigées dans

Chef Mathieya Alatini de la nation Kluane.  (CBC)
Chef Mathieya Alatini de la nation Kluane. (CBC)

les secteurs de Destruction Bay et de Burwash Landing afin d’être des sources d’énergie renouvelables et non-polluantes pour les résidents de ces secteurs.

La société minière Teck Resources possède des droits d’exploration (claims) sur des terres partagées par les premières nations Kluane et White River.

L’entente dont il est question ici comprend des possibilités de formation et d’emploi pour les citoyens de Kluane et accorde aussi à cette première nation un droit de regard sur la politique de planification environnementale de la compagnie.

Teck Resources est une société minière spécialisée en exploitation de mines de cuivre, de charbon et de zinc.

Share
Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *