Dallas Seavey remporte de justesse la course Iditarod en Alaska

Share
Moment de tendresse entre le vainqueur de la course Iditarod, Dallas Seavey et un des ses chiens au fil d'arrivé. (Bob Hallinen/Anchorage Daily News/La Presse Canadienne)
Moment de tendresse entre le vainqueur de la course Iditarod, Dallas Seavey et un des ses chiens au fil d’arrivé. (Bob Hallinen/Anchorage Daily News/La Presse Canadienne)
Un ancien vainqueur du Yukon Quest, Dallas Seavey, a profité de la malchance du meneur et a couvert les derniers 124 km à toute allure pour remporter la course de traîneaux à chiens Iditarod en Alaska.

Il a terminé la course en temps record avec deux minutes d’avance sur la pilote en deuxième place .

Dallas Seavey, 27 ans, qui en est à sa deuxième victoire du Iditarod, a croisé le fil d’arrivée en 8 jours, 13 heures, 4 minutes et 19 secondes, battant facilement le record établi en 2011par John Baker. Ce dernier avait alors couvert le parcours entre Anchorage et Nome en 8 jours, 18 heures et 46 minutes vers 4 h mardi matin.

La pilote Aliy Zirkle est arrivée 2 minutes 22 secondes après Dallas Seavey. Celle-ci avait également terminé deuxième en 2012 et 2013.

Le pilote Jeff King, quatre fois champion de cette course, menait quand un coup de vent l’a entraîné hors piste dans un amas de bois mort à quelques kilomètres de Nome en Alaska. Il s’est retiré de la course à la suite de cet accident. Jusque là, il avait une bonne heure d’avance sur les autres compétiteurs.

Une affaire de famille

Le grand-père de Dallas Seavey, Dan Seavey, a aidé à organiser la première course Iditarod en 1973, et son père Mitch Seavey a remporté la course à deux reprises, en 2006 et l’an dernier, lorsqu’il est devenu le champion le plus âgé à 53 ans.

En 2012, alors qu’il avait 25 ans, Dallas Seavey était pour sa part devenu le plus jeune champion du Iditarod.

La course a commencé à Willow en Alaska le 2 mars avec 69 équipes. Mardi matin, 17 pilotes s’étaient désistés et un autre avait été disqualifié.

Le vainqueur remporte 50 000 $ ainsi qu’un camion neuf.

Parmi les pilotes canadiens, c’est Hans Gatt de Whitehorse qui mène 8e place. Michelle Phillips de Tagish est 19e et Marcelle Fressineau de Whitehorse est 47e.

EN COMPLÉMENT

DOSSIER – Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales.

– Radio-Canada avec La Presse Canadienne

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *