Le plus gros budget de l’histoire du Yukon

Share
L'Assemblée législative du Yukon. (Archives - Radio-Canada)
L’Assemblée législative du Yukon. (Archives – Radio-Canada)
Le gouvernement du Yukon a présenté un budget de 1,318 milliard de dollars pour 2014-2015, soit le plus gros de son histoire, selon le premier ministre Darrell Pasloski.

« Le budget d’immobilisation est de 293,4 millions de dollars, dont 60,59 millions sont recouvrables », a ajouté Darrell Pasloski. « C’est le plus gros budget d’immobilisation jamais déposé devant cette Assemblée législative. »

Le premier ministre a affirmé que le but de son gouvernement est de faciliter le développement du secteur privé. Pour aider les entreprises à croître, le gouvernement a entre autres alloué 85 millions de dollars au transport.

« Les moteurs économiques, le tourisme et les mines, dépendent largement de l’infrastructure de transport du territoire, nos routes principales, secondaires, rurales, nos ponts, nos aéroports et nos ports », a ajouté Darrell Pasloski.

Le gouvernement a également révélé le coût exact de la transformation et de la rénovation de l’École secondaire F.H. Collins de Whitehorse. En décembre dernier, le coût du projet avait été établi à 38 millions de dollars, mais le premier ministre a affirmé mardi qu’il avait « revu et corrigé » le coût du projet et que celui-ci s’établissait désormais à 27,7 millions de dollars.

Le gouvernement manque de vision, dit Liz Hanson

L’opposition néo-démocrate soutient que ce budget prouve que le gouvernement Pasloski n’a ni la vision, ni la direction nécessaire pour diversifier l’économie yukonnaise.

« Le gouvernement du Parti du Yukon dépense rapidement l’argent des transferts fédéraux d’Ottawa, mais il n’a pas la vision nécessaire pour diversifier l’économie du Yukon », a déclaré la chef du NPD Liz Hanson par voie de communiqué. « Ce budget est véritablement une occasion manquée. »

La chef néo-démocrate a également critiqué l’investissement prévu pour la construction d’un établissement de soins de longue durée de 300 places, notant qu’elle ne connaissait pas de Yukonnais âgés qui désiraient vivre dans un tel établissement. Liz Hanson a aussi demandé comment un tel établissement allait aider les résidents âgés des petites communautés du territoire et accusé le gouvernement de vouloir centraliser tous les services à Whitehorse.

EN COMPLÉMENT

DOSSIER – Zone Yukon Suivez l’actualité et découvrez nos couvertures spéciales de ce territoire niché au nord du 60e parallèle.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *