Entrevue: un projet pilote pour assurer la souveraineté alimentaire du Nord canadien

Share
(iStock)
(iStock)
Lors de sa tournée annuelle dans l’Arctique, le mois dernier, le premier ministre Stephen Harper a annoncé qu’une ferme expérimentale verrait bientôt le jour à Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest, dans le cadre d’un projet pilote.

Située sur le site de l’Institut de formation agricole du Nord (Nothern Farm Training Institute), la ferme sera équipée de technologies avancées développées à l’Université de Guelph, en Ontario — technologies qui devraient permettre de produire des fruits et légumes en serre en consommant moins d’énergie que ce que requiert normalement le climat nordique et donc, à moindre coût.

«L’objectif est de voir s’il est possible de développer une capacité de production dans le Nord,» explique Sylvain Charlebois, professeur en distribution et politique agroalimentaire à l’Université de Guelph.  «Mais c’est aussi de voir si on peut offrir des produits à bon prix pour la communauté là-bas.»

Charlebois croit que si le projet réussit et permet d’assurer la souveraineté alimentaire des collectivités éloignées, il en découlera une amélioration des indicateurs sociaux.

Pour en savoir plus sur le projet pilote, Caroline Arbour s’est entretenu avec Sylvain Charlebois:

 

Share

Caroline Arbour

Caroline got her start in journalism at RCI, filing items in French and English from its Montreal, Ottawa, Toronto and Vancouver bureaus. Bitten by the radio bug, she also nevertheless subsequently tried her hand at reporting for television, print and the Web, freelancing for Radio-Canada, CBC, Voice of America, L’actualité magazine and The Atlantic’s business site Quartz. Her favourite stories to cover are ones that show resilience in its many forms and also ones that highlight no issue is ever black and white. In Caroline’s wildest and weirdest dreams, she imagines spending her days roaming the Andalusian countryside on a vintage motorcycle, photographing its diverse and stunning beauty.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *