Yukon: Un bûcheron condamné pour harcèlement envers un ours se défend en cour d’appel

Share
Le bûcheron Romeo Leduc a admis avoir versé de l'eau dans une tannière d'ours pour le faire déguerpir. ( ICI Radio-Canada)
Le bûcheron Romeo Leduc a admis avoir versé de l’eau dans une tannière d’ours pour le faire déguerpir. ( ICI Radio-Canada)
Un bûcheron condamné à une amende de 2000 $ l’automne dernier pour avoir versé de l’eau dans une tanière d’ours a demandé à la Cour d’appel du Yukon d’entendre de nouvelles preuves.

Roméo Leduc ne réfute pas son action lorsqu’au printemps dernier il a trouvé la tanière d’un ours sur son lot de coupe de bois dans la région de Haines Junction. Les autorités avaient alors imposé une zone de protection de 300 mètres autour de la tanière, ne laissant que 100 mètres de terrain ouvert à la coupe de bois.

Face à une possible baisse de revenus, le bûcheron s’est muni d’un permis de chasse avec l’intention de faire fuir l’ours.

Un voisin a raconté en cour de première instance avoir tenu la garde, arme de chasse à la main, pendant que Romeo Leduc a versé une quarantaine de litres d’eau dans le trou de la tanière. Un geste qui contrevient à la Loi sur la faune du Yukon.

L’ours noir détrempé et mécontent est sorti peu après. Un coup de feu d’avertissement a fait fuir l’ours dans un arbre. Les autorités ne savent pas ce qui est advenu de la bête.

En plus de son amende de 2000 $, Romeo Leduc a été condamné à suivre un cours d’éthique de chasse avant de pouvoir demander un nouveau permis de chasse.

En Cour d’appel, Romeo Leduc a expliqué que les autorités fauniques n’avaient pas suivi les règles au moment d’imposer une zone de protection en ne faisant pas vérifier la tanière par un expert.

Le bûcheron demande ainsi une révision de la sentence.

Le juge Leigh Gower a toutefois soutenu que le condamné aurait dû se présenter et faire valoir ces arguments à sa première audience d’autant que Romeo Leduc a admis avoir posé les gestes qui lui sont reprochés.  Le juge a néanmoins pris la cause en délibéré.

 

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *