Vol autour du monde : le pilote russe extirpé des glaces par l’armée canadienne

Share
Russian pilot Sergey Ananov was attempting to fly around the world, after leaving Moscow in mid-June, but went missing on the weekend during the Iqaluit-to-Greenland portion. He was found on an ice floe in Davis Strait. (John Van Dusen/CBC News)
Le pilote russe Sergey Ananov. (John Van Dusen/CBC News)
Sergey Ananov, disparu depuis samedi, a été retrouvé au terme d’une vaste opération de recherches avec des navires et avions de surveillance.

Le pilote russe Sergey Ananov tentait de voler autour du monde, après avoir quitté Moscou à la mi-juin, mais il était disparu le week-end dernier lors de l’étape de 800 km entre Iqaluit et le Groenland. Il a été trouvé sur une banquise dans le détroit de Davis.

Le pilote d’hélicoptère a donc été secouru lundi par un brise-glace canadien après avoir abîmé son appareil dans la mer du Labrador entre le Canada et le Groenland.

« Le pilote a été retrouvé en bon état par le navire des garde-côtes Pierre Radisson. Ils sont maintenant en route vers Iqaluit », a indiqué sur Twitter la Force opérationnelle interarmées Atlantique (FOIA).

Aide-mémoire…
Sergey Ananov, après être parti de Moscou en juin à bord de son Robinson R22, un petit hélicoptère de moins d’une tonne, voulait être le premier à établir le tour complet du cercle polaire arctique en hélicoptère.

L’hélicoptère s’est abîmé en mer après environ 300 kilomètres en vol, forçant le pilote à s’extraire du cockpit. « Il a pu monter à bord de son canot de sauvetage avant que l’hélicoptère ne coule, et a rejoint un morceau de banquise », a raconté le contre-amiral John Newton de la Force opérationnelle interarmées Atlantique (FOIA).

Il s’en est fallu de peu

C’est une fusée de détresse tirée par Sergey Ananov, la toute dernière en sa possession, qui a été aperçue par le brise-glace de la garde côtière canadienne Pierre Radison, permettant de le récupérer après avoir passé 36 heures à des températures glaciales, selon John Newton « Il avait comme voisins des ours polaires qui s’intéressaient à lui. Cela lui fait une bonne histoire de survie à raconter! », a déclaré le contre-amiral John Newton.

Ananov a donc passé près de deux jours piégés sur la banquise, et il dit qu’attendre les secours était difficile même s’il savait que l’aide arriverait.

« Je savais que je devais lutter pour survivre» a-t-il dit. « Parce que je savais que l’opération de sauvetage était en cours, mais qu’il leur faudrait du temps. »

Pour en savoir plus…

Sergey Ananov, Russian pilot rescued in Arctic, recounts 2-day ordeal – CBC News 

Un pilote d’hélicoptère russe secouru dans le Grand Nord canadien – Libération 

Russian helicopter pilot survives two days alone in the Arctic – Daily Mail 

 

Share
Stéphane Parent, Radio Canada International

Stéphane Parent, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *