De plus en plus d’athlètes du Yukon aux sports arctiques

Share
Dans le « saut du phoque », l'athlète parcourt la plus grande distance possible en faisant des bonds sur les pieds et les mains en même temps. (Claudiane Samson/ICI Radio-Canada)
Dans le « saut du phoque », l’athlète parcourt la plus grande distance possible en faisant des bonds sur les pieds et les mains en même temps. (Claudiane Samson/ICI Radio-Canada)
La compétition scolaire de sports arctiques qui s’est déroulée à Whitehorse jeudi et vendredi a attiré près de 200 participants de la 7e à la 12e année.

La compétition permettra d’identifier les athlètes qui ont le potentiel pour former l’équipe des Jeux d’hiver de l’Arctique qui se dérouleront à Nuuk au Groenland en mars 2016.
La plupart des écoles du Yukon offrent à leurs élèves la possibilité de participer aux sports arctiques.

Un compétiteur se prépare à l'attrapé d'une main. (Claudiane Samson/ICI Radio-Canada)
Un compétiteur se prépare à l’attrapé d’une main. (Claudiane Samson/ICI Radio-Canada)

Anciennement appelés « sports inuits », les sports arctiques rassemblent des épreuves de sauts, d’adresse et de résistance à la douleur. Certaines disciplines sont originaires de la Russie.

Au Yukon, le Cercle des sports autochtones s’occupe d’organiser les sports arctiques, en plus des jeux Déné, du tir à l’arc et du jeu de la crosse explique son directeur général Gaël Marchand.

Les sports arctiques permettent aux jeunes de profiter de leur talent respectif, que ce soit la souplesse ou la force, selon Gaël Marchand.

Les compétiteurs doivent toucher l'objet en hauteur avec la main ou le pied, selon la compétition. (Claudiane Samson/ ICI Radio-Canada)
Les compétiteurs doivent toucher l’objet en hauteur avec la main ou le pied, selon la compétition. (Claudiane Samson/ ICI Radio-Canada)

Dans les sports arctiques, les officiels et les juges encouragent les athlètes dans leurs épreuves : une approche inspirée de la convivialité inuite, dit Gaël Marchand.

L'athlète doit sauter sur les pieds et les mains en même temps. (Claudiane Samson/ ICI Radio-Canada)
L’athlète doit sauter sur les pieds et les mains en même temps. (Claudiane Samson/ ICI Radio-Canada)

La sélection finale pour l’équipe yukonnaise des Jeux de l’Arctique 2016 se fera au cours du mois de janvier avec un entraînement intensif avant le départ.

Les officiels calculent la distance parcourue par une athlète. (Claudiane Samson/ ICI Radio-Canada)
Les officiels calculent la distance parcourue par une athlète. (Claudiane Samson/ ICI Radio-Canada)

Le Cercle des sports autochtones du Yukon forme de plus en plus de juges, mais doit maintenant trouver davantage d’entraîneurs.

La compétition scolaire requiert de nombreux officiels. (Claudane Samson/ ICI Radio-Canada)
La compétition scolaire requiert de nombreux officiels. (Claudane Samson/ ICI Radio-Canada)
En complément
DOSSIER –  Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales.

 

 

 

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *