Compte à rebours pour les Jeux de l’Arctique 2018 aux Territoires du Nord-Ouest

Share
Les Jeux d'hiver de l'Arctique de 2018 se dérouleront dans les villages d'Hay River et Fort Smith du 17 au 24 mars. Photo : société hôte des Jeux de South Slave
Les Jeux d’hiver de l’Arctique de 2018 se dérouleront dans les villages d’Hay River et Fort Smith du 17 au 24 mars. Photo : société hôte des Jeux de South Slave
En marge des compétitions sportives et des événements culturels des Jeux de l’Arctique, une douzaine de représentants de la région de South Slave aux Territoires du Nord-Ouest arpentent les rues de Nuuk, au Groenland, en observateurs.

Les prochains Jeux d’hiver de l’Arctique seront tenus conjointement dans les villages d’Hay River et Fort Smith, situés à environ 250 kilomètres l’un de l’autre. Ces municipalités comptent chacune environ 3000 habitants. La planification pour les Jeux de 2018 est ainsi cruciale, puisque les Jeux de l’Arctique attirent environ 2000 personnes.

La région a accueilli les Jeux d’hiver de l’Arctique en 1978, mais à l’époque, un millier de personnes seulement y participaient. Le comité organisateur évalue le budget à 7,3 millions de dollars, dont un million de dollars en provenance du secteur privé.

Le président du comité organisateur rappelle que ce n’est pas la première fois que les Jeux sont tenus dans de plus petites collectivités mais Greg Rowe admet qu’il faudra faire preuve de créativité, surtout pour le logement, en offrant par exemple des chambres dans des maisons privées. Si les athlètes, les officiels et les médias auront accès à des chambres, les parents et les invités seront plus difficiles à loger. « Il faut s’assurer que les parents et la famille puisse participer, puisqu’il s’agit là d’un impact économique important. »

Le comité organisateur a par ailleurs choisi comme priorités pour cet événement les soins et le confort.

Dana Ferguson, propriétaire d’un hôtel de la région, croit qu’il s’agit d’un défi excitant et dit avoir hâte à la tenue de ces Jeux.

De bonnes idées de Nuuk
Dana Ferguson et Greg Rowe de la société hôte de la région de South Slave ont apprécié pouvoir observer les Jeux de Nuuk. Photo : Claudiane Samson/ICI Radio-Canada
Dana Ferguson et Greg Rowe de la société hôte de la région de South Slave ont apprécié pouvoir observer les Jeux de Nuuk. Photo : Claudiane Samson/ICI Radio-Canada

Dana Ferguson affirme que l’objectif du Groenland d’utiliser les Jeux en vue de développer les compétences des résidents est un exemple inspirant. « Nous n’y avions pas vraiment pensé dans notre planification mais c’est quelque chose que nous devrions envisager parce que c’est un aspect dont nous pourrions profiter pour les 10 à 15 prochaines années. »

« L’héritage d’un tel événement ne se mesure pas seulement en matière d’infrastructures », ajoute Greg Rowe. « Il serait formidable de pouvoir augmenter le nombre d’athlètes de la région de South Slave à travers cet événement. »

« Nous voulons prouver qu’il est possible pour les plus petites municipalités d’accueillir les Jeux. Que les athlètes et les familles peuvent vivre une belle expérience. »— Greg Rowe, président de la société hôte de South Slave
Le Yukon hôte des Jeux de 2020?

Entretemps, les discussions vont bon train pour que le Yukon soit l’hôte des Jeux en 2020. Le ministre des Services aux collectivités, Currie Dixon, s’est déplacé à Nuuk pour des rencontres en ce sens et s’est engagé envers la société hôte à considérer le projet. Il affirme devoir maintenant obtenir l’appui de la Ville de Whitehorse.

« Dans une juridiction comme celle du Yukon, bien équippée en infrastructures, nous sommes enthousiasmés à l’idée de voir plus de Jeux, plus de sports, plus d’athlètes. Évidemement, de plus petits endroits comme le Groenland sont limités dans ce qui leur est possible d’offrir. »

Le ministre affirme que les discussions au sein de l’organisation des Jeux de l’Arctique visent toutefois à trouver un équilibre entre les opportunités pour les athlètes de profiter de bonnes infrastructures et la possibilité pour de plus petits endroits d’organiser les Jeux.

Share
Claudiane Samson, Radio-Canada

Claudiane Samson, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *