Les cygnes trompettes visitent le Yukon plus tôt cette année

Share
Le nombre de cygnes sur le lac Marsh au sud de Whitehorse pourrait déjà avoir atteint son pic. PHOTO : WAYNE VALLEVAND/ICI RADIO-CANADA
Le nombre de cygnes sur le lac Marsh au sud de Whitehorse pourrait déjà avoir atteint son pic. PHOTO : WAYNE VALLEVAND/ICI RADIO-CANADA
Le retour de migration des cygnes trompettes se fait plus tôt que d’habitude cette année au Yukon.

Le ministère de l’Environnement a dénombré plus de 2000 cygnes dimanche dans la baie M’Clintock du lac Marsh, là où il pourrait y en avoir le plus dans le secteur. Ces oiseaux arrivent en général à la fin du mois d’avril.

Karine Grenier, guide-interprète au centre d’interprétation Le havre des cygnes, explique que plusieurs facteurs peuvent expliquer cette migration hâtive. « Ça peut être qu’ils sont dans un corridor où les vents sont favorables, mais aussi les températures chaudes vont favoriser leur migration ».

On pense vraiment que les températures chaudes ont fait en sorte que les cygnes ont migré plus tôt.

Karine Grenier, guide-interprète

Chaque année, les cygnes trompettes, les cygnes siffleurs et plusieurs espèces de canards se rassemblent par milliers dans la baie M’Clintock, qui offre un accès privilégié aux plantes aquatiques dont ils se nourrissent, car l’eau est peu profonde. Ce secteur est protégé pour permettre aux oiseaux de se reposer et de se ravitailler au cours de leur migration vers la toundra du Grand Nord.

Les activités d’interprétation ont été avancées pour s’assurer que le public puisse observer les cygnes. Le Festival des cygnes aura lieu deux semaines plus tôt, soit les 16 et 17 avril.

ENTREVUE: Karine Grenier, guide-interprète au Havre des cygnes

Un bateau perturbe la paix des cygnes
Le résident de la baie M'Clintock, Peter Heebink, affirme avoir aperçu un bateau à moteur perturber les cygnes deux jours de suite. PHOTO : WAYNE VALLEVAND/ICI RADIO-CANADA
Le résident de la baie M’Clintock, Peter Heebink, affirme avoir aperçu un bateau à moteur perturber les cygnes deux jours de suite. PHOTO : WAYNE VALLEVAND/ICI RADIO-CANADA

Peter Heebink, qui habite le long de la baie M’Clintock, affirme qu’un bateau à moteur a toutefois délibérément troublé la paix des cygnes au cours de la fin de semaine. Cela a forcé tous les cygnes à gagner la rive.

« Nous avons observé 300 à 400 cygnes quitter en direction nord, ce qui est un mauvais présage, parce qu’après deux jours de perturbation, les cygnes doivent se déplacer et trouver un autre point d’eau dégagé des glaces. »

Les agents de la faune ont été avisés de l’incident.

Share
Claudiane Samson, Radio-Canada

Claudiane Samson, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *