Les poubelles de Whitehorse, source de conflits avec les ours

Share
Un ours noir s'attaque aux déchets laissés dans une poubelle à Whitehorse. Photo : Ken Knutson
Un ours noir s’attaque aux déchets laissés dans une poubelle à Whitehorse. Photo : Ken Knutson
Un organisme voué à réduire les conflits entre humains et ours pense que le type de poubelles utilisées à Whitehorse est source de conflits.

Wildwise Yukon a procédé l’an dernier, en collaboration avec la Ville de Whitehorse et le gouvernement du Yukon, à une évaluation des risques dont les résultats seront présentés lors d’une réunion publique mardi midi.

Le rapport a pris en considération les quartiers les plus fréquentés par les ours et les endroits qui ont posé problème par le passé. Le centre-ville de Whitehorse et le secteur de l’école Hidden Valley se trouvent en haut de la liste des endroits les plus à risques, alors que le quartier Valleyview et l’école Golden Horn se trouvent en bas.

Parmi ses recommandations, le rapport propose que la Ville adopte des poubelles à l’épreuve des ours, ainsi que des casiers de métal pour ranger la nourriture dans les sites de campings, particulièrement celui de Robert-Service au centre-ville.

Une réglementation entourant les mangeoires d’oiseaux et les arbres à fruits est également proposée.

Les incidents entre humains et ours concernent à 85 % les ours noirs comparativement aux grizzlys, et se produisent surtout durant les mois de juin et de juillet.

Les premiers conflits émergent toutefois dès le mois d’avril, un aspect que Wildwise Yukon veut mettre de l’avant, tandis que, cette année, les températures douces ont fait sortir les ours de leurs tanières deux semaines plus tôt que la normale.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *