Voter par Skype : désormais une option au Yukon

Share
À quelques jours des élections au Yukon, des électeurs qui vivent dans des endroits isolés se sont prévalus d'un changement à la loi pour pouvoir voter à distance. (iStock)
À quelques jours des élections au Yukon, des électeurs qui vivent dans des endroits isolés se sont prévalus d’un changement à la loi pour pouvoir voter à distance. (iStock)
À quelques jours des élections au Yukon, des électeurs qui vivent dans des endroits isolés se sont prévalus d’un changement à la loi pour pouvoir voter à distance. Pour la première fois, des électeurs ont pu voter par Skype.

Depuis sa maison en rondins située le long du fleuve Yukon à 135 kilomètres au sud de Dawson City, Norm Carlson marque l’histoire électorale du territoire. Il s’intéresse à la politique mais n’aurait jamais pu se rendre à un bureau de vote le jour de l’élection, le 7 novembre.

Maintenant, la rivière n’est pas praticable parce qu’il y a beaucoup de glace, donc je suis assez isolé. Norm Carlson, électeur du Yukon

Les changements à la loi électorale lui ont permis de remplir son devoir de citoyen en votant, par Skype, grâce à son lien Internet par satellite, après avoir envoyé une numérisation de son permis de conduire.  « Il paraît que je suis le premier à avoir fait ça », constate-t-il fièrement. M. Carlson a indiqué qu’il est satisfait de son expérience.

Le sous-directeur général des élections, David Wilkie, explique que plusieurs mesures pour faciliter le vote ont été mises en place. (CBC)
Le sous-directeur général des élections, David Wilkie, explique que plusieurs mesures pour faciliter le vote ont été mises en place. (CBC)

Dave Wilkie d’Élections Yukon explique que cinq ou six Yukonnais ont utilisé cette option de bulletin de vote spécial, qui prenait fin lundi. Dans certains cas, il y a eu des défis techniques, comme une ligne téléphonique qui a coupé juste avant que l’électeur ne communique son choix au directeur général des élections. La communication a dû être rétablie.

Monsieur Wilkie se réjouit de voir que des résidents utilisent les nouvelles provisions de la loi pour faire entendre leur voix. « Quelqu’un nous a raconté que pour voter en personne, il aurait dû dépenser payer 3000 dollars pour se faire héliporter », explique-t-il.

Améliorer l’accès au vote

Ceux qui seront loin d’un bureau de vote le jour de l’élection ont pu voter par anticipation, à partir d’une autre circonscription que la leur. Plus d’une cinquantaine de personnes se sont prévalues de cette nouvelle option, à la surprise d’Élection Yukon.

Et la loi permet maintenant aussi à ceux qui n’ont pas de pièce d’identification avec photo d’utiliser 40 nouvelles sortes de documents, comme des bordereaux de banque ou des factures d’électricité, pour pouvoir s’inscrire à la liste électorale.

En tout, 5284 Yukonnais ont voté par anticipation, ce qui représente environ 23 pour cent des électeurs inscrits, une hausse de 6 pour cent par rapport à 2011.

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *