Dinde et jambon à moitié prix au Nunavik

Share
La coopérative d'Akulivik au Nunavik. (Regard sur l'Arctique)
La coopérative d’Akulivik au Nunavik. (Regard sur l’Arctique)
Pour une troisième année consécutive, les épiceries locales des 14 villages situés au nord du 55e parallèle offriront la dinde et le jambon à moindre coût, jusqu’au 31 décembre.

Selon une nouvelle étude sur le coût de la vie au Nunavik, la nourriture dans le Nord québécois représente 43,3 % des dépenses des ménages à faible revenu. Acheter une dinde est donc un défi de taille, particulièrement lors des fêtes de fin d’année.

En 2015, l’insécurité alimentaire touchait 63 % des foyers inuits, 35 % des autres communautés autochtones du sud et 15 % de l’ensemble de la population canadienne.

Voilà pourquoi l’Administration régionale Kativik (ARK) et la Société Makivik ont décidé d’offrir la dinde et le jambon de plus de 2,5 kilos à moitié prix, pour un temps limité.

Quelques exemples de prix dans une épicerie du Nunavik:
  • Une dinde au prix régulier coûte 6 $ et plus le kilogramme selon la qualité
  • Le jambon se détaille 11 $ et plus le kilogramme
  • 4 litres de lait coûtent 9,50 $
  • 2,63 litres de jus d’orange coûtent 16, 50 $

Un repas de Noël plus abordable

Déjà, plusieurs produits alimentaires sont vendus aux Nunavimmiuts avec des rabais de 20 à 40 %, sur une base régulière, dans le cadre d’une mesure visant la réduction du coût de la vie au Nunavik.

Sans ce programme financé par le gouvernement du Québec, ces aliments coûteraient de 40 à 80 % de plus.

Le Programme visant les aliments et les produits de première nécessité a vu le jour en 2013. Il vise à promouvoir une saine alimentation, en plus de réduire le prix de plusieurs aliments et produits ménagers.

 

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *