Les brise-glaces Amphibex de retour sur les rivières du Manitoba

Share
les-brise-glace-amphibex-de-retour-sur-les-rivieres-du-manitoba
Le gouvernement du Manitoba brise la glace de la rivière Rouge à l’aide de machines comme cet Amphibex, afin d’empêcher la formation d’embâcle glaciaire pour prévenir les inondations. (Bouchra Ouatik/Radio-Canada)
Le Manitoba déploie ses brise-glace Amphibex à compter de mercredi sur la rivière Rouge, au nord de Winnipeg, afin de prévenir les embâcles et les inondations à l’approche du printemps.

Les préparatifs qui consistent à couper et briser la glace se concentreront, de prime abord, sur les sections de la rivière qui se trouvent à la hauteur de Netley Creek et de Netley Lake, au nord de la ville de Selkirk.

La province a affiché des avertissements dans la zone où l’équipement sera actif afin de prévenir les randonneurs et amateurs de motoneige de ne pas s’aventurer la glace.

Les pêcheurs sur glace doivent aussi enlever leur cabane de pêche.

De l’innovation manitobaine

Depuis 12 ans, la province du Manitoba utilise des brise-glace Amphibex – des véhicules pesant environ 20 000 kg et valant chacun 1,2 million de dollars – dans le cadre de sa stratégie de gestion des inondations.

À l’origine, les Amphibex ont été conçus pour les travaux de dragage en été, mais les ingénieurs provinciaux ont trouvé un moyen de se servir de leur poids massif pour fracasser la glace avant qu’elle ne forme des embâcles sur les rivières manitobaines, incitant des inondations lors de la fonte des neiges.

Le brise-glace se relève à l’aide de sa pelle excavatrice pour ensuite se laisser retomber pour que la force de la machine rompe la glace.

Les ingénieurs ont aussi découvert qu’ils pourraient briser plus de glace – et de façon plus efficace – si celle-ci était préalablement coupée.

Incapables de trouver une machine qui leur convenait, les employés de la province ont construit leur propre coupe-glace en attachant une lame de scie à un tracteur. Depuis, la machine coupe-glace est évoluée en véhicule Bobcat muni spécialement d’une grande scie ainsi que de dispositifs de flottaison, au cas où la glace cède sous le poids du véhicule.

La flotte de machines coupe-glace et brise-glace est opérée et entretenue par North Red Waterway Maintenance Inc., une compagnie formée par les municipalités rurales de St. Andrews, St. Clements et la Ville de Selkirk.

Au total, la compagnie coupe et brise plus de 25 kilomètres de glace chaque année.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *