Les pistes d’atterrissage du Nord canadien en mauvais état, selon le vérificateur général

Share
les-pistes-datterrissage-du-nord-canadien-en-mauvais-etat-selon-le-verificateur-general
Le vérificateur général du Canada, Michael Ferguson. (Sean Kilpatrick/La Presse canadienne)
Le vérificateur général, Michael Ferguson, demande au gouvernement fédéral d’apporter les améliorations nécessaires aux aéroports éloignés du Nord canadien.

Dans son rapport déposé mardi au Parlement canadien, Michael Ferguson indique que le gouvernement est bien conscient des lacunes dans les aéroports des collectivités éloignées dans le nord du pays. Il affirme toutefois que Transports Canada n’a pas réussi à prendre des initiatives pour résoudre les problèmes et procéder aux mises à niveau nécessaires.

Parmi les travaux d’entretien et d’amélioration nécessaires, le rapport note, entre autres, les dispositifs lumineux scintillants des pistes et les systèmes de navigation périmés, en plus des besoins en infrastructures.

Le Programme d’aide aux immobilisations aéroportuaires de Transports Canada dispose d’un budget annuel de 38 millions de dollars pour des projets liés à la sécurité des aéroports. Le haut fonctionnaire précise qu’environ 15 millions de dollars ont été dépensés, dans le cadre de ce programme, dans les aéroports éloignés du Nord au cours de l’exercice financier 2014-2015.

Du financement nécessaire en matière de sécurité
les-pistes-datterrissage-du-nord-canadien-en-mauvais-etat-selon-le-verificateur-general-2
Répartition des 117 aéroports éloignés du Nord. (Bureau du vérificateur général du Canada)

Le vérificateur général souligne également que « des représentants de 41 des 117 aéroports éloignés du Nord ont estimé que 101 millions de dollars étaient nécessaires au cours des trois prochaines années pour financer des projets en matière de sécurité ».

Le transport aérien est essentiel pour de nombreuses collectivités du Nord canadien, puisque c’est le seul moyen de transport fiable pendant toute l’année afin d’assurer le ravitaillement en aliments frais, en médicaments et à la prestation de soins de santé.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *