Échange culturel entre des étudiants inuits du Canada et des Samis de Finlande

Share
echange-culturel-entre-des-etudiants-inuits-du-canada-et-des-samis-de-finlande
Des rennes en Laponie, dans le nord de la Finlande. Les rennes sont au coeur de la culture et des traditions samies. (iStock)
Quatorze étudiants en études inuites au collège Nunavut Sivuniksavut ont traversé l’Atlantique ce mois-ci pour rencontrer des membres du peuple autochtone sami en Finlande dans le cadre d’un échange culturel.

« C’était génial de voir le monde extérieur pour la première fois », a déclaré Trudy Tulugarjuk, un étudiant de première année au collège situé à Ottawa.

« Nous avons rencontré beaucoup de gens avec qui nous avons partagé nos histoires », ajoute l’étudiante Emmeline Ipeelie.

Les étudiants ont commencé leur périple dans la capitale finlandaise. Ils ont visité le parlement et l’Université d’Helsinki, où ils ont rencontré des professeurs d’études et de langues autochtones.

Les jeunes adultes ont aussi profité de leur séjour pour s’immerger dans la culture en habitant avec des familles locales et en goûtant aux mets finlandais. Des spectacles ont aussi été organisés pour faire connaître les cultures inuite et samie.

Une visite au pays des rennes

Mais la partie la plus mémorable de leur voyage a été la visite du village Inari, une petite communauté où habitent de nombreux Samis, les Autochtones qui vivent en Finlande, en Norvège, en Suède et en Russie.

« Le clou a été quand nous sommes allés voir un éleveur de rennes et que nous avons pu caresser les animaux et passer du temps avec eux », a déclaré Trudy Tulugarjuk.

« Ça n’arrive qu’une fois dans la vie », a déclaré Emmeline Ipeelie, qui a également apprécié cette visite.

Les similitudes entre les deux groupes autochtones ont laissé toute une impression sur eux, expliquent les étudiants.

« Les Samis sont très semblables à nous, même leurs terres sont très semblables, sauf qu’il y a des arbres », raconte Trudy Tulugarjuk.

Il ajoute que les langues sont très importantes pour les deux cultures et que pendant leur voyage, ils ont appris beaucoup sur la gouvernance samie, la radiodiffusion et la revitalisation des langues samies, car certains des dix dialectes sont considérés comme menacés.

« Parfois, les Inuits croient qu’ils sont les seuls à lutter, dit Emmeline Ipeelie, mais tout comme nous, les Samis tentent de renforcer leur culture pour la garder en vie ».

Avec les informations d’Angela Hill, CBC News

Share
Radio-Canada avec CBC

Radio-Canada avec CBC

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *