Une agence pour offrir des voyages dans le Nord-du-Québec

Share
Le village d’Akulivik dans le Nord-du-Québec. (Regard sur l’Arctique)
Québec octroie 2,3 millions de dollars pour soutenir le tourisme dans le Nord-du-Québec.

Afin de favoriser le développement de l’offre touristique des régions de la Baie-James et d’Eeyou Istchee, les Ententes de partenariat régional en tourisme seront renouvelées jusqu’en 2020 pour près de 1,8 million de dollars.

Le ministère du Tourisme attribue notamment 450 000 $ pour soutenir un projet de création et de démarrage d’une agence de voyages.

Une façon de faciliter l’organisation des voyages dans la région, selon M. Mitchell. Il explique que, présentement, un touriste qui veut venir dans la région Eeyou Istchee Baie James se heurte à des conditions contraignantes pour réserver diverses activités.

« Par exemple, pour un voyage à Radisson, il faut qu’il appelle chez Hydro-Québec pour réserver « les barrages », appeler la compagnie d’hélicoptère, l’hôtel pour l’hébergement. C’est très fastidieux et comme c’est une région relativement complexe, avec des produits qui sont aussi parfois complexes, on s’est dit pourquoi ne pas créer une entité qui aura le mandat de forfaitiser l’offre touristique ». soutient M. Dion.

Informatiser le tourisme

Aussi, un montant de 100 000 $ permettra d’appuyer un projet d’informatisation et de commercialisation en ligne d’établissement d’hébergement touristique.

Pour le directeur général de Tourisme Baie-James, Mitchell Dion, il s’agissait d’un besoin criant.

« On était à peu près la seule région au Québec où on ne pouvait pas réserver en ligne pour des établissements d’hébergement à quelques exceptions près. Les projets qui ont été annoncés, c’est pour rattraper le temps perdu et la volonté d’informatiser l’ensemble du parc hôtelier de la région et de le rendre commercialisable et de pouvoir réserver des chambres de la région au même titre que celles plus au sud », explique M. Dion.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *