Les dépotoirs du Nunavik

Share
Alors qu’on encourage les citoyens à composter leurs déchets de table dans les grandes villes du Canada, le Nord-du-Québec accuse un retard de taille dans la gestion des déchets.

Les dépotoirs débordent. Si les sols gelés ne laissent pas encore passer les différentes formes de contamination, le réchauffement planétaire pourrait changer la donne.

Le Nunavik doit donc prendre le chemin de la modernité environnementale. Si de petits projets commencent à voir le jour, le défi de nettoyer le Nord est toutefois immense et coûtera très cher.

À lire aussi :

Le grand silence du Grand Nord, Blogue d’Émilie Dubreuil, Radio-Canada

Share
Émilie Dubreuil, Radio-Canada

Émilie Dubreuil, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *