L’instinct maternel des ours s’adapte à l’activité humaine, selon une étude

Share
Une équipe canado-norvégienne s’est intéressée aux effets de la réglementation suédoise sur la chasse sur les stratégies reproductives des ours. Dans cette photo, un ours grizzli et ses petits. (iStock)
Les ours bruns vivent, en général, une trentaine d’années. Les femelles, dès leur quatrième année, peuvent avoir des portées d’un à quatre oursons, deux en moyenne, auxquels elles vont prodiguer protection et nourriture pendant une période variable d’un an et demi à deux ans et demi.

Or, une équipe canado-norvégienne s’est intéressée aux effets de la réglementation suédoise sur la chasse, en vigueur depuis 1986, sur les stratégies de reproduction de ces grands mammifères, dont les grizzlis constituent l’une des sous-espèces.

Comment les femelles ont-elles adopté leurs comportements?

Quelles ont été les conséquences de cette réglementation pour la population d’ours bruns?

Arnaud Decroix, animateur de l’émission Les samedis du monde, en discute avec Isabelle Burgun, journaliste pour l’Agence Science-Presse.

Share
Les samedis du monde

Les samedis du monde

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *