Une pièce de théâtre d’un auteur ojibwé interprétée en français dans le Nord canadien

Share
André Noureau et Yves Lécuyer en sont à leurs derniers préparatifs avant de présenter la pièce Dans un monde créé par un cabotin. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)
Du théâtre en français débarque sur les planches de Yellowknife, dans le Nord canadien : la pièce Dans un monde créé par un cabotin, traduite et produite à Yellowknife, sera présentée pour la première fois samedi.

Dans le sous-sol d’un immeuble de bureaux de Yellowknife, André Noureau et Yves Lécuyer font les cent pas autour des quelques boîtes de déménagements qui forment leur décor. Cela fait environ deux mois qu’ils se préparent à présenter leur pièce au grand public.

Dans un monde créé par un cabotin commence avec un Autochtone en plein déménagement, qui s’apprête à retourner vivre dans sa réserve. C’est là qu’il reçoit la visite inattendue d’un étranger qui viendra le placer dans une situation particulière.

« Notre travail, physique et intellectuel, c’est d’amener les gens à se poser la question : “Mon Dieu, qu’est-ce que je ferais dans une telle situation?” », explique André Noureau, soucieux de ne pas trop en révéler.

« C’est beaucoup d’énergie », estime Yves Lécuyer, qui y tient son premier rôle dans une pièce de théâtre. « Ça va en surprendre plusieurs, je pense. »

La direction artistique de la pièce est assumée par Ben Nind et Nathalie Labossière.

Traduire pour produire
Dans un monde créé par un cabotin est la version française de In a World Created by a Drunken God, de Drew Hayden Taylor. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

Cette pièce, c’est avant tout le projet du traducteur et amateur de théâtre André Noureau, qui en a acheté les droits de traduction pour la produire. « J’avais le goût de me rembarquer dans une entreprise du genre, mais en tant que producteur, » explique celui qui a déjà occupé différents rôles dans plusieurs autres productions théâtrales.

D’autres investissent dans d’autres types de loisirs, moi, c’est dans ce loisir-là que j’ai décidé d’investir.

André Noureau, producteur, interprète et cotraducteur de Dans un monde créé par un cabotin

La version originale de la pièce, In a World Created By a Drunken God, a été écrite et publiée en 2006 par l’auteur ojibwé Drew Hayden Taylor.

Traducteur de profession, André Noureau fait du théâtre amateur depuis de nombreuses années. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

C’est surtout le style d’écriture et les sujets abordés par le dramaturge bien connu au Canada anglais qui ont intéressé André Noureau à se procurer les droits de traduction.

« J’aimais bien l’humour et l’intelligence qu’il mettait dans sa description un peu parfois stéréotypée, mais intéressante, des relations entre les Blancs et les Autochtones en Amérique du Nord », explique le producteur.

Je pense que le public francophone mérite de connaître ce genre d’œuvres.

André Noureau, producteur, interprète et cotraducteur de Dans un monde créé par un cabotin

Avec son collègue Yves Lécuyer, il a traduit la pièce, chacun s’occupant de traduire les répliques de son propre personnage. Avec ses droits de traduction, André Noureau gardera les droits de production de la version française pour une période de cinq ans.

Du théâtre en français
Yves Lécuyer et André Noureau répètent tous les soirs depuis deux semaines. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

Le théâtre en français s’est fait plutôt rare ces dernières années aux Territoires du Nord-Ouest. La dernière pièce doit avoir été présentée il y a quatre ans, estime Yves Lécuyer.

« C’est important, j’espère qu’il va y en avoir un peu plus à l’avenir », estime Yves Lécuyer. « On n’est pas obligé d’en avoir toutes les semaines, mais c’est bien d’avoir du théâtre en français, ça manque un peu. »

La pièce sera présentée pour la première fois le samedi 12 mai, au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, à Yellowknife.

Le producteur a aussi reçu une bourse du Conseil des arts des Territoires du Nord-Ouest et espère ainsi organiser une tournée dans le reste des Territoires à l’automne.

Share
Mario De Ciccio, Radio-Canada

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *