Le chant de gorge inuit enseigné dans une garderie de l’est du Canada

Share
Burgess Doyle et Jacob Biliard, deux enfants de la garderie, pendant leur cours de chant de gorge. (Ramona Dearing/CBC)
Un centre de la petite enfance initie les enfants de 2 à 5 ans au chant de gorge inuit à Saint-Jean, à Terre-Neuve (est du Canada).

Toutes les deux semaines, Tama Fost, responsable de la sensibilisation à la culture inuite au Centre de l’amitié autochtone, donne des leçons de chant de gorge aux enfants de la garderie Turtle Island.

Cette semaine, Tabitha Blake, une artiste de la région, a fait découvrir aux enfants de nouvelles chansons.

Tama Fost et Tabitha Blake chantent devant les enfants de la garderie. (Ramona Dearing/CBC)

En plus de leur enseigner le chant de gorge, Tama Fost apprend aux enfants des mots en inuktitut.

Assis ensemble dans un grand cercle, les enfants répètent les sons et les mots prononcés par leur enseignante.

Un défi de plus lorsqu’on vit en ville

En grandissant en ville, Tama Fost a trouvé difficile de développer un sentiment d’appartenance à sa culture. C’est lors de la naissance de son fils qu’elle a ressenti le besoin d’en découvrir davantage sur ses racines et d’apprendre le chant de gorge inuit.

« Il y a des défis en ce qui concerne l’identité culturelle lorsqu’on grandit dans un environnement urbain. C’est pourquoi je trouve qu’il est important de venir enseigner la culture inuite aux enfants de la garderie. Spécialement pour les enfants inuits, pour qu’ils aient un sentiment d’appartenance à la culture. »

Tama Fost, responsable de la sensibilisation à la culture inuite au Centre d'amitié autochtone de Saint-Jean
La culture autochtone, une priorité pour la garderie

La garderie Turtle Island a été mise sur pied par le Centre de l’amitié autochtone de Saint-Jean. Elle accueille depuis deux ans des enfants autochtones et non autochtones.

Dans chacune des aires de la garderie, on retrouve des éléments liés à la culture autochtone.

En plus des cours de chant de gorge, on enseigne aux enfants des notions de la langue inuktitute et de percussion inuite.

En initiant les enfants au chant de gorge, on souhaite garder cet art vivant pour les générations à venir.

Share
Marie-Isabelle Rochon, Radio-Canada

Marie-Isabelle Rochon, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *