Lancement d’une nouvelle ressource d’apprentissage sur les Autochtones du Canada

Share
L’Atlas des Métis. (Société géographique royale du Canada)
Créé en réponse à l’Appel à l’action de la Commission de vérité et réconciliation, l’Atlas des peuples autochtones du Canada voit le jour après un an de travail. Ce projet de la Société géographique royale du Canada a demandé la collaboration de partenaires autochtones des Premières Nations, des Inuits et de la nation métisse.

Outil de réconciliation financé par le gouvernement canadien dans le cadre du 150e anniversaire du pays, l’ouvrage est offert en français et en anglais.

Il comprend un atlas imprimé en quatre volumes, un atlas interactif en ligne, une application connexe ainsi que des cartes-tapis géantes.

L’Atlas des Premières Nations. (Société géographique royale du Canada)

D’autres ressources pédagogiques, comprenant des cartes géographiques datant de la période précoloniale à aujourd’hui, mais aussi des sections sur l’histoire des traités et des pensionnats, les langues autochtones, l’économie et la démographie serviront d’outil pédagogique dans les classes du primaire et du secondaire partout au Canada dès l’automne 2018.

Un outil d’éducation et de réconciliation

« Il s’agit d’une contribution positive au paysage éducatif au Canada », a déclaré Mélanie Joly, la ministre du Patrimoine canadien, lors du lancement « et un document fondamental de premier plan dans le processus de réconciliation », a renchéri le chef de la direction de la Société géographique royale du Canada, John Geiger.

Un manque de financement et de ressources éducatives a été des facteurs reconnu dans la marginalisation des collectivités autochtones. Pour tenter d’y remédier, le ministère du Patrimoine canadien a donc alloué deux millions de dollars à ce projet.

Perry Bellegarde, le chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN) dit attendre « avec impatience […] la diffusion de cet Atlas » ajoutant que l’APN « le voit comme une ressource d’éducation et de communication importante ».

L’Atlas des Inuits. (Société géographique royale du Canada)
Participation autochtone

La Société géographique royale du Canada a collaboré avec cinq organisations pour rédiger le contenu de l’atlas : Inuit Tapiriit Kanatami, le Ralliement national des Métis, l’Assemblée des Premières Nations, le Centre national pour la vérité et réconciliation et Indspire, un organisme qui appuie l’éducation des Autochtones.

Pour Ry Moran, le directeur du Centre national pour la vérité et la réconciliation « l’Atlas, le portail web et les cartes-tapis géantes seront des outils essentiels pour aider les générations actuelles et futures à comprendre qui nous sommes et où nous devons aller. »

Natan Obed, président de l’Inuit Tapiriit Kanatami, rappelle la façon unique dont les Inuits voient leur territoire et dit comprendre « la valeur qu’il y a à partager notre point de vue avec le monde ».

Au Ralliement national des Métis, le président, Clément Chartier, souligne que l’Atlas des peuples autochtones « aide à jeter les bases d’une meilleure compréhension du peuple métis et de notre rôle dans le développement du Canada, sur le plan historique et aujourd’hui ».

Distribué par Kids Can Press, dans le cadre d’un partenariat avec Canadian Geographic, l’Atlas en quatre volumes sera offert non seulement au Canada, mais aussi partout dans le monde.

Share
Espaces autochtones, Radio-Canada

Espaces autochtones, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur les Autochtones au Canada, visitez le site d’Espaces autochtones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *