Le brise-glace Amundsen en mission scientifique dans l’Arctique canadien

Share
Le brise-glace NGCC Amundsen part pour une mission de recherche de deux semaines au Nunavut. Dans cette photo, l’Amundsen dans la rivière Saguenay, au Québec. (Jacques Boissinot/La Presse canadienne)
Le navire de recherche canadien Amundsen reprend le large vers le territoire nordique du Nunavut pour une nouvelle mission scientifique du 12 au 24 juillet.

Au total, 19 jeunes chercheurs seront de l’expédition. Ils seront accompagnés de professeurs et de professionnels pour tenter de mieux comprendre les écosystèmes arctiques.

Le chef de mission de la prochaine expédition de l’Amundsen, Marcel Babin, sera entouré d’un groupe d’étudiants hétérogènes en provenance de 8 pays et dont le champ d’expertise varie.

« Le premier objectif de la mission est la formation des jeunes étudiants au niveau de la maîtrise et du doctorat. Ce sont soit des biologistes, qui pratiquent déjà l’océanographie, ou des ingénieurs et physiciens, qui sont très à l’aise avec les méthodes de mesures optiques », explique-t-il.

Marcel Babin, chef de mission pour la prochaine expédition de l’Amundsen. (Guillaume Piedboeuf/Radio-Canada)

Le rôle de la lumière dans un écosystème comme l’Arctique est au centre de la mission.

« Et aussi l’utilisation de la lumière comme une méthode de mesure, pour mesurer différentes propriétés comme de la glace de mer ou de l’eau de mer », ajoute M. Babin.

« Chacun vient avec ses forces, mais on veut leur donner une certaine polyvalence. »

Marcel Babin, chef de mission de la prochaine expédition de l’Amundsen

Les jeunes interviendront également auprès des communautés locales.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *