Cuisine et langues à l’honneur dans la programmation d’automne du télédiffuseur autochtone canadien

Share
Aboriginal Peoples Television Network (APTN) diffusera cet automne Nunavummi Mamarijavut, une émission culinaire inuite entièrement produite au Nunavut, territoire du nord-est du Canada. (APTN)
Pour sa nouvelle saison qui débute le 3 septembre, le télédiffuseur autochtone canadien APTN souhaite déclencher des débats avec de nouvelles émissions qui portent sur l’appropriation culturelle et les rapports entre Autochtones et non Autochtones.

« C’est un travail constant pour nous, en tant que diffuseur autochtone, qu’on reflète notre héritage et qu’on présente des histoires qui éduquent la population et qui déclenchent une conversation », affirme la gestionnaire principale à la programmation, Danielle Audette.

C’est avec cette vision que la chaîne lance deux nouvelles séries exclusives, en anglais seulement, qui seront matière à débat, selon Danielle Audette.

Future History est une série documentaire sur le colonialisme et la réappropriation et la revitalisation des savoirs autochtones.

« Cette série démontre comment retrouver notre culture. En considérant le mandat d’APTN et le contexte actuel dans lequel on parle beaucoup d’appropriation culturelle, c’est très pertinent », soutient Mme Audette.

La série First contact suit quant à elle un groupe de six non autochtones qui sont très critiques des Autochtones et qui devront entrer en contact avec eux. C’est la première émission du genre à APTN.

« Je suis certaine que ça va déclencher une conversation entre les communautés autochtones et non autochtones », croit Danielle Audette.

Lancée en 1999, la chaîne APTN est le premier télédiffuseur autochtone national au monde. Son mandat a toujours été de représenter fidèlement les communautés autochtones du pays.

« Nous cherchons toujours des histoires par et pour les communautés autochtones », rappelle Mme Audette.

D’après Danielle Audette, près de 30 % de la programmation annuelle d’APTN est en langues autochtones, les principales étant l’inuktitut, le cri, l’ojibwé, le mohawk et le déné.

Une série culinaire en langue inuite

Cet automne, la chaîne propose une nouvelle série culinaire produite au Nunavut.

Nunavummi Mamarijavut (qui signifie « la nourriture que nous aimons » en inuktitut) suit des familles et des pourvoyeurs inuits qui démontrent comment la nourriture est synonyme de partage culturel.

En cri, Moosemeat & Marmalade revient pour une troisième saison. L’émission est animée par deux chefs cuisiniers, l’un autochtone et l’autre britannique, qui explorent et combinent leurs différentes traditions culinaires.

Le cuisinier cri Art Napoleon et le cuisinier britannique Dan Hayes partagent leurs façons de cuisiner dans l’émission Moosemeat & Marmalade. (APTN)
Une dernière saison de Mohawk Girls

La comédie acclamée Mohawk Girls, tournée à Montréal et dans la communauté de Kahnawake, sera diffusée pour sa cinquième et ultime saison.

Souvent comparée à la série américaine Sex and the City, Mohawk Girls met en scène quatre jeunes femmes de Kahnawake. Pour cette dernière saison les protagonistes seront confrontées à leur vision de l’identité mohawk.

APTN poursuit également la diffusion des séries de fiction Longmire, des États-Unis, et Wentworth de l’Australie.

Share
Gabrielle Paul, Radio-Canada

Gabrielle Paul, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur les Autochtones au Canada, visitez le site d’Espaces autochtones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *