Le gouvernement canadien investit 30 millions de dollars dans le Sentier transcanadien

Share
Le Grand Sentier relie 15 000 communautés à travers le Canada, dont les capitales de chaque province et territoire, et sillonne des paysages urbains, ruraux et sauvages. Sur cette photo, le sentier de Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest, offre un circuit d’une dizaine de kilomètres qui se rend jusqu’au Grand lac des Esclaves. (Len Langevin/via Sentier Transcanadien)
La ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, allouera 30 millions de dollars sur quatre ans à l’amélioration et l’entretien du Sentier transcanadien, le plus long réseau de sentiers récréatifs au monde qui relie les océans Arctique, Atlantique et Pacifique.

La ministre en a fait l’annonce mardi, mais ce montant avait déjà été prévu dans le budget fédéral de 2017. « Le financement actuel assure que la population canadienne peut continuer de faire des activités de plein air le long du Grand Sentier de manière sécuritaire, accessible et durable pendant de nombreuses années », a mentionné la ministre par voie de communiqué.

Le Sentier transcanadien, surnommé le Grand Sentier, comporte 24 000 kilomètres de chemins de randonnée qui traversent de part et d’autre le Canada. Créé en 1992, il a été inauguré en août 2017 dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Le premier ministre canadien Justin Trudeau s’était engagé à soutenir Parcs Canada et à finaliser la construction du Sentier transcanadien.

Au Nunavut, dans le nord-est du pays, le sentier « Itijjagiaq », qui signifie « par voie terrestre » en inuktitut, relie la ville d’Iqaluit au détroit d’Hudson. Les usagers de ce chemin de 177 kilomètres peuvent le parcourir à pied, en ski, en canot ou en motoneige.

Au Nunavut, l’un des parcours du Sentier transcanadien passe par le parc territorial Sylvia Grinnel. Ce tronçon traverse la baie de Frobisher, dans le sud de l’île de Baffin, et est accessible par motoneige, traîneau à chiens ou ski de fond. (Frank Reardon/via Sentier transcanadien)

Dans l’ouest du Canada, différents sentiers traversent une partie des provinces du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Le sentier aquatique du fleuve Mackenzie traverse d’ailleurs une partie de la forêt boréale, des terres subarctiques et de la toundra des Territoires du Nord-Ouest.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *